Juifs d'Algérie

Anne Hélène Hoog (sous la direction de)

2012

274 pages

159 illustrations

19,5 x 25,5 cm

Relié

Français

ISBN : 9782081282483

Coédition mahJ – Skira Flammarion

35,50 €

En vente à la librairie du mahJ

Sur commande au 01 53 01 86 49 ou librairie@mahj.org

Dialogue entre le récit historique et l'archive privée, ce livre entrelace les fils des mémoires individuelles et collectives pour retracer les grandes étapes de l'histoire des juifs d'Algérie, de l'Antiquité à nos jours. Il montre ce que l'Algérie a représenté et représente à leurs yeux, la manière dont ils ressentent, en France, la disparition de leur communauté là-bas. On perçoit les liens maintenus ou rompus avec leur histoire et leur pays d'origine puisque, entre les clichés et l'oubli, la transmission générationnelle a du mal à s'opérer.

Historiens et prêteurs – institutions publiques ou particuliers – ont soutenu ce projet de mémoire afin de faire découvrir la richesse d'un judaïsme bimillénaire auquel il convient de rendre hommage.

Les auteurs

Joëlle Allouche-Benayoun, chercheure au CNRS, Groupe Sociologies, Religions, Laïcités (GSRL)

Valérie Assan, agrégée, docteur en histoire, professeur à l'université de Reims - Campagne-Ardenne

Gabrielle Atlan, maître de conférences d'hébreu à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), Paris

Norbert Bel Ange, chercheur indépendant

Denis Cohen-Tannoudji, vice-président de la Société d'histoire des juifs de Tunisie

Philippe Danan, ingénieur et docteur en histoire

Raphaël Draï, professeur émérite de science politique à Aix-Marseille université

Sabrina Dufourmont, journaliste, docteur en histoire des religions et anthropologie religieuse de l'université Paris-Sorbonne

Jean-Paul Durand, chercheur indépendant

Laure Fourtage, doctorante en histoire, responsable des archives d'ORT-France

Anne Hélène Hoog, conservatrice au musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris

Dominique Jarrassé, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Bordeaux et à l'École du Louvre

Maurice Kriegel, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris (EHESS)

Jean-Claude Kuperminc, directeur de la bibliothèque et des archives de l'Alliance israélite universelle, Paris

Nora Lafi, chargée de recherche auprès du Ministère fédéral allemand de la recherche (BMBF), affectée au Zentrum Moderner Orient de Berlin (ZMO)

Jean Laloum, historien, chercheur au CNRS et enseignant à l'université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

Philippe Landau, historien et conservateur des archives du Consistoire central israélite de France

Lorenza-Ilia Manfredi, directeur des recherches à l'Istituto di Studi sulle Civiltà Italiche e del Mediterraneo Antico (ISCIMA) - Consiglio Nazionale delle Ricerche (CNR)

Jacob Oliel, chercheur indépendant

Philippe Oriol, enseignant et chercheur

Jean-Frédéric Schaub, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris (EHESS) et chercheur au Centro de historia de Além-Mar de Lisbonne

Dorota Sniezek, attachée de conservation au musée d'art et d'histoire du Judaïsme, Paris

Benjamin Stora, professeur à l'université Paris 13 et à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), Paris

Colette Zytnicki, professeur à l'université de Toulouse-Le Mirail