Yaron Herman

jeudi 15 février 2007, 20h00-21h30
Yaron Herman
Photo Jean-Michel Sabatier © DR

Yaron Herman
Photo Jean-Michel Sabatier © DR

Récital piano solo - Compositions et improvisations

C’est à l’âge de seize ans que Yaron Herman, alors basketteur de l’équipe des cadets d’Israël, s’est mis au piano, afin de supporter son immobilité forcée à la suite d’une blessure. Deux ans plus tard, il remporte le prestigieux prix Rimon dans la catégorie “Jeune talent”. Georges Avakian, producteur de la session mythique Kind of Blue de Miles Davis, et des premiers enregistrements de Keith Jarrett, sollicité pour donner ses impressions sur la musique de ce jeune prodige, a la formule courte et percutante : “Yaron is the real thing”. Les concerts solo qu’il donne, à vingt ans, dans le squat de la rue de Rivoli, cette pépinière artistique iconoclaste, sidèrent les professionnels avertis, qui se pressent pour l’écouter.

Depuis son installation en France, “ce petit génie du piano” remporte un vif succès sur scène, où le kaléidoscope de ses influences (Keith Jarrett, Bill Evans, Ravel, Debussy, Messiaen, folklore traditionnel, Björk, Sting...) et son sens de l’improvisation font merveille. Une personnalité très affirmée, un sens du phrasé et de la théâtralisation musicale font de Yaron Herman l’un des solistes majeurs de sa génération.