Vienne Arthur Schnitzler

lundi 9 février 2009, 20h00-21h30
Laurent Poitrenaux © Mutiel Berthelot

Laurent Poitrenaux © Mutiel Berthelot

La ville est un roman  - Vienne au crépuscule - Lu par Laurent Poitrenaux

Arthur Schnitzler dépeint la Vienne fin de siècle : un monde embrumé de nostalgie magique. De page en page se respire le parfum entêtant de la ville décadente et moderne, où tourne la grande roue du Prater comme la marque énigmatique du destin, et que rongent doucement, entre les bals, les guinguettes et les murmures de la forêt, le poison de l’antisémitisme, la désunion de la société juive face à la question sioniste, prémices du démembrement de l’Empire. Déjà, derrière les valses langoureuses, se trament les premières tragédies.

Vienne au crépuscule, traduit de l’allemand par Robert Dumont, est publié aux éditions Stock, collection « La Cosmopolite ».