Trajectoires, expressions et enjeux de l'exil artistique

vendredi 7 octobre 2016, 10h00-13h00
Handicap visuel
Handicap moteur

Dans le cadre du colloque « Mémoires et Politiques de l'exil » organisé par Parsons Paris, The New School for Social Research et l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).

Tarifs et réservation 

Gratuit sans réservation dans la limite des places disponibles

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Comme nombre d’artistes et d’intellectuels, Arnold Schönberg s’est vu contraint à l’exil dans les années 1930. Prenant comme point de départ ces trajectoires de migrations forcées autour de la seconde guerre mondiale, le colloque « Mémoires et politique de l’exil » commémore les 70 ans de l’École Libre des Hautes Études (1942-1946) hébergée par la New School à New York. L’étude de ce moment et de ses conséquences sur la vie intellectuelle, universitaire et artistique entend alimenter la réflexion sur la crise migratoire contemporaine. 

Cette matinée sera l’occasion de se concentrer sur les enjeux de la mémoire, de l’expression, et de la définition de l’exil artistique, avec notamment Fanny Schulmann (mahJ, co-commissaire de l'exposition « Arnold Schönberg. Peindre l’âme »), Gisèle Sapiro (EHESS) et Laurent Jeanpierre (Université Paris 8).