Tel-Aviv

dimanche 15 novembre 2009, 14h30-21h30
Barry Frydlender, Café Bialik, 2000 © Barry Frydlender

Barry Frydlender, Café Bialik, 2000 © Barry Frydlender

Dans le cadre du centenaire de Tel-Aviv

« À quoi ressemble le visage d’une ville, comment faire le portrait de ce qui par essence est vivant, mouvant, multiple, polyphonique ? Surtout de Tel-Aviv, petite dernière parmi les métropoles de la planète,“ville rêvée et écrite avant d’être construite”, selon l’heureuse formule de Catherine Weill-Rochant, où chacun apporte, des quatre coins du monde, sa vie, sa langue, ses espérances, dans un désir effréné de rattraper le temps perdu. Et la ville les accueille, se fait le réceptacle d’attentes et de nostalgies d’une intensité égale au long exil qui l’a enfantée. À l’heure où Tel-Aviv soufflera la bougie de son premier siècle, qu’en est-il de son espace urbain ? Et de la“force vive de ceux qui y vivent” ? Deux tables rondes, l’une consacrée à son histoire et à sa construction, l’autre à quelques-uns de ses artistes, habitants et observateurs singuliers, tenteront d’y répondre, en privilégiant la diversité et la subjectivité, sans lesquelles un visage n’est qu’une photo d’identité administrative. Lecture et projection ponctueront ces tables rondes, pour animer ce portrait en mouvement, en devenir. »

Rosie Pinhas-Delpuech, coordinatrice de la journée

14 h 30 : TABLE RONDE
Tel-Aviv, 1909-2009, cent ans d’histoire, ou comment s’est inventée une ville juive

Avec la participation de Tamar Berger, auteur de Place Dizengoff, une dramaturgie urbaine, éditions Actes Sud, 2009 ; Denis Charbit, historien, auteur de « Retour à Altneuland », dans Theodor Herzl, Altneuland. Nouveau pays ancien, éditions de L’Éclat, 2004 ; Shifra Shalit Intrator, galerie Dvir, Tel-Aviv et Catherine Weill-Rochant, auteur de L’Atlas de Tel-Aviv, CNRS éditions, 2008
Table ronde animée par Rosie Pinhas-Delpuech, écrivain, traductrice, directrice de collection

16 h 30 : LECTURE-SPECTACLE
Menschel et Romanska de Hanokh Levin
Texte français Laurence Sendrowicz, mise en scène Olivier Balazuc, avec Daniel Kenigsberg

18 h : TABLE RONDE
Tel-Aviv subjectif
Avec la participation de Naruna Kaplan de Macedo, auteur du blog « Depuis Tel-Aviv », sur Médiapart, cinéaste ; Alona Kimhi, écrivain, dernier ouvrage paru en France Moi, Anastasia, traduit par Rosie Pinhas-Delpuech, éditions Gallimard, 2008 ; Beny Mer, rédacteur en chef adjoint du supplément littéraire de Haaretz ; Gilles Rozier, directeur de la Maison de la Culture yiddish à Paris, auteur de Journal de Tel-Aviv, inédit (2008) ; Zohar Wexler, metteur en scène.
Table ronde animée par Dory Manor, poète, traducteur et rédacteur en chef de la revue Ho!

20 h : PROJECTION
April in Tel Aviv Réalisation : Paul Ouazan (113 min, 2008, production : Arte)
Un portrait puzzle de la ville au printemps auquel participent de nombreux musiciens dont Avishai Cohen, Aviv Geffen,Matti Caspi, Habanot Nechama,The Idan Raichel Project, Sheila Ferber,Yoni Bloch,Tamar Eisenman, Tomer Adaddi,Yael Deckelbaum, Rona Kenan, Asaf Avidan,Onili, Dudu Tassa, Charlie Sabach, Girafot...
En présence du réalisateur