Michel-Ange (sculpture), Antonio Banchelli (moulage), Moïse, 1838, Paris
École nationale supérieure des beaux-arts

Michel-Ange (sculpture), Antonio Banchelli (moulage), Moïse, 1838, Paris
École nationale supérieure des beaux-arts

Par Sylvie Anne Goldberg, EHESS

Tarifs et réservation 

6 € / 4 €

COMPLET

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

« Moïse a créé le Juif, et mon travail reçut le titre « L’Homme Moïse, un roman historique » écrit Sigmund Freud à Arnold Zweig en 1934. On interrogera l’« égyptianité » de Moïse à partir de l’étymologie de son nom, de ses références dans la littérature rabbinique et des dernières hypothèses de l’archéologie israélienne. Mais analyser l’importance culturelle et symbolique de Moïse, que ne cessent de questionner philosophes, penseurs et auteurs, juifs et non-juifs, revient aussi à examiner le « fait » juif et la judéité. Pourquoi Freud et tant d’autres, avant et après lui, se confrontent-ils au personnage de Moïse ?