Jean François Portaels (1818 - 1895), Jüdin aus Tetuan, Tétouan, Maroc, Afrique du Nord, début du XXe siècle, Carte postale

Parures, bijoux des juifs du Maroc

Du 7 octobre 1999 au 2 janvier 2000

Au cœur des traditions artisanales juives, on trouvait au Maroc comme dans tout le Maghreb, le travail des métaux précieux et la fabrication du fil d'or.

Fibule, Tétouan, Maroc, XVIIIe siècle ?, H. 12,5 - L. 6 cm. Or martelé, ciselé et ajouré, perles baroques, rubis, émeraudes

Dépôt de la Fondation Pro-Mahj, 

Legs de Michel Schulmann

Fibule, Tétouan, Maroc, XVIIIe siècle ?, H. 12,5 - L. 6 cm. Or martelé, ciselé et ajouré, perles baroques, rubis, émeraudes

Dépôt de la Fondation Pro-Mahj, 

Legs de Michel Schulmann

L'exposition présente des pièces exceptionnelles témoignant du grand raffinement des bijoux citadins et de l'habileté des orfèvres juifs. Ces parures citadines, distinctes des bijoux ruraux par la prédominance de l'or et des pierres précieuses ainsi que les costumes présentés, sont destinés pour la plupart à un usage cérémoniel.

Plusieurs traditions de textiles brodés se sont développé dans les villes du Nord, chacune élaborant son propre style avec des motifs et des couleurs spécifiques.

Voir aussi cycle 

Voir aussi

Voir tout

Jean Besancenot, Jeunes filles juives d’Erfoud , Maroc, années 1930
Exposition

du mardi 30 juin 2020 jusqu'au dimanche 18 avril 2021

/httfr/programme/maya-zack-la-memoire-en-action-oeuvres-videos-75838
Exposition

du samedi 3 octobre 2020 jusqu'au dimanche 20 juin 2021

Brassaï, Pierre Dac devant un micro, 1935, collection particulière – Brassaï
Exposition

du jeudi 15 octobre 2020 jusqu'au dimanche 25 avril 2021

Partager