Olga Tokarczuk

mardi 30 octobre 2018, 19h30-21h00
Nouveau
Olga Tokarczuk

Olga Tokarczuk

Olga Tokarczuk en conversation avec Jean-Yves Potel

À l’occasion de la publication de l’ouvrage de Olga Tokarczuk, Les Livres de Jakob (Noir sur Blanc, 2018)

Tarifs et réservation 

6 € / 4 €
Gratuit sur réservation pour les Amis du mahJ

Réservation
> Billetterie en ligne*
> Sur place, à la billetterie du mahJ (du mardi au samedi de 11h à 17h)
> Par téléphone, au 01 53 01 86 50 (du lundi au jeudi de 10h30 à 13h30*)
* Paiement sécurisé par carte bancaire

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Olga Tokarczuk en conversation avec Jean-Yves Potel, historien, membre de la rédaction d'En attendant Nadeau
Interprète : Anna Juszczak

Olga Tokarczuk, Les Livres de Jakob

Olga Tokarczuk, Les Livres de Jakob

Hérétique, schismatique, Juif converti à l’islam puis au christianisme, libertin, hors-la-loi, magicien, tour à tour misérable et richissime, Jakób Frank a traversé l’Europe des Lumières comme la mèche allumée d’un baril de poudre. De là à se prendre pour le Messie, il n’y avait qu’un pas – et il le franchit allègrement. Le dessein de cet homme était pourtant très simple : il voulait que ceux de son peuple puissent, eux aussi, connaître la sécurité et le respect de tous.

La vie de ce personnage historique est tellement stupéfiante qu’elle semble imaginaire. Un critique polonais dit qu’il a fallu à Olga Tokarczuk une « folie méthodique » pour l’écrire. On y retrouve les tragédies du temps, mais on y goûte aussi les merveilles de la vie quotidienne : les marchés, les petits métiers, les routes incertaines et les champs où l’on peine, l’étude des mystères et des textes sacrés, les histoires qu’on raconte aux petits enfants, les mariages où l’on danse, les rires et les premiers baisers.

Cette épopée universelle sur l’émancipation, la culture et le désir a recu le Prix Nike 2018 (Pologne)
Prix Transfuge 2018 du Meilleur roman européen
Dans la première sélection du Fémina Etranger 2018


Olga Tokarczuk est l’un des grands noms de la littérature polonaise contemporaine. Elle jouit aujourd’hui d’une reconnaissance internationale et est l’auteur polonais contemporain le plus traduit dans le monde. Six de ses livres ont été publiés en France : Dieu, le temps les hommes et les anges ; Maison de jour, maison de nuit (Robert Laffont, 1998 et 2001), Récits ultimes (Noir sur Blanc, 2007), Les Pérégrins (Noir sur Blanc, 2010, couronné par le Man Booker International Prize), Sur les ossements des morts (Noir sur Blanc, 2012) et Les Livres de Jakób (Noir sur Blanc, 2018).