Nathan Lerner, Lázló Moholy-Nagy et le New Bauhaus de Chicago

dimanche 10 août 2008, 19h30-21h00
Nathan Lerner, Light Volume, 1937 © Kiyoko Lerner

Nathan Lerner, Light Volume, 1937 © Kiyoko Lerner

Par Gérard Audinet, conservateur en chef du patrimoine au musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Événement enregistré

Alors qu’il est étudiant en peinture,Nathan Lerner commence à photographier les gens du quartier populaire où il réside,Maxwell Street, à Chicago.Mais, en 1937, la rencontre avec Lázló Moholy-Nagy, qui fonde le New Bauhaus dans sa ville, est déterminante pour l’épanouissement de sa personnalité artistique. Lerner est un des premiers élèves de l’école, puis est rapidement amené à y enseigner lui-même. L’oeuvre photographique de Lerner s’inscrit alors, avec ses apports singuliers, dans ce contexte intellectuel et artistique qui transpose l’utopie, forgée en Europe, d’une éducation dont le but n’est pas de devenir un spécialiste, «mais un homme in toto, dans toutes ses virtualités et ses potentialités ». Posant le principe selon lequel la «clé de notre époque» est de «voir toute chose en relation», la photographie, dans ce climat d’interdisciplinarité, n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’expérimentation. Lerner quitte l’école à la mort de Moholy-Nagy, en 1946, pour devenir designer indépendant.