max_wechsler.jpg

Max Wechsler
Papier marouflé sur contreplaqué,
détail, 1999
©C. Fleurant – DR

Max Wechsler

Du 2 octobre 2003 au 18 janvier 2004

Max Wechsler est né à Berlin en 1925. Son œuvre silencieuse se développe depuis 1958.

D’inspiration surréaliste à ses débuts, elle tend progressivement vers l’abstraction. La rupture se produit en 1984, l’artiste abandonne la couleur et le pinceau. Son matériau devient l’écrit typographique. Ses seuls outils de travail, une photocopieuse noir et blanc, des ciseaux, de la colle, un liant. Les travaux reçoivent alors la simple qualification de « Papiers marouflés ».

Max Wechsler a reçu une mention spéciale pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion du Prix Amédé Maratier 2003, décerné par la Fondation Kikoïne, sous l’égide de la Fondation du Judaïsme français.

A cette occasion deux oeuvres sont entrées dans la collection, Sans titre, Paris, 2001 (Inv. 2003.38.001) et Sans titre, Paris, 2001 (Inv. 2003.38.002).

Voir aussi

Voir tout

Amedeo Modigliani, Portrait de Dédie, 1918, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle, donation de M. et Mme André Lefèvre en 1952
Exposition

du jeudi 17 juin 2021 jusqu'au dimanche 31 octobre 2021

Plaque de verre, 20e siècle, Vue de 14 photos d'identité (type "photomaton") épinglées au mur 
Exposition

du mercredi 19 mai jusqu'au dimanche 10 octobre 2021

Élèves travaillant sur la maquette de la synagogue de Piaski dans l’atelier de menuiserie d’une école de l’ORT en Afrique du Nord, Casablanca ou Tunis, 1957-1958. Épreuve argentique

mahJ, archives du musée d’Art juif
Exposition
du mercredi 19 mai 2021 jusqu'au dimanche 30 janvier 2022
Partager