Lydie Lachenal

dimanche 8 novembre 2015, 11h00-12h30
Lydie Lachenal et sa famille © DR

Lydie Lachenal et sa famille © DR

Fille de peintre, belle-fille d’écrivain, éditrice

Emplacement 

Bibliothèque

Séance d'une heure
 

Lydie Lachenal est la fille de Léon Weissberg, peintre de l'Ecole de Paris, né dans une famille juive traditionnelle de Galicie, qui a étudié au Gymnasium et aux Beaux-Arts de Vienne puis à l'Académie royale des Arts de Munich, avant de venir à Paris. Lydie grandit dans le monde de ces intellectuels, des artistes et des livres.

En 1943, son père est déporté à Majdanek, où il sera assassiné. Réfugiée avec sa soeur, sa mère et son beau-père, l'écrivain Oser Warszawski (qui sera tué à Auschwitz  en 1944), à Saint-Gervais en Haute-Savoie, le 16 août 1943 Lydie franchit la frontière suisse sous la conduite de Mila Racine, en plein jour et sous les balles des soldats allemands, à la tête d'un premier groupe de onze enfants.

Après la guerre, elle retourne au lycée, passe son bac, devient journaliste et publicitaire, puis elle crée les éditions Lachenal & Ritter, qui éditent les oeuvres inédites des surréalistes français et des expressionnistes du yiddishland, tels la traduction française de "Khaliastra", et les manuscrits yiddish et français laissés par Oser Warszawski. 

Lydie n'a jamais cessé de rechercher et rassembler les tableaux pillés et dispersés de son père. Elle a organisé, de 1990 à 2005, des expositions d'artistes de l’École de Paris déportés, édité en 2000 les monographies du Groupe des quatre, Menkes, Weissberg, Aberdam et Weingart,  et en 2009 le "Catalogue raisonné de Léon  Weissberg, l'oeuvre peint, dessiné, sculpte".

Un Supplément est en préparation, "45 oeuvres retrouvées".