Avec la participation de Rachel Ertel et Judith Lyon-Caen, directrice d'études à l'EHESS en histoire du littéraire. Rencontre animée par Gilles Rozier, éditeur, écrivain et traducteur

À l’occasion de la parution des romans Erev. À la veille de…, d’Elie Chekhtman (Buchet/ Chastel, 2018), et Dans les bagnes du tsar, de H. Leivick (L’Antilope, 2019), traduits du yiddish par Rachel Ertel.

Tarifs et réservation 

6 € / 4 € / 4 € Amis du mahJ

> Billetterie en ligne*
> Sur place, à la billetterie du mahJ (du mardi au samedi de 11h à 17h)
> Par téléphone, au 01 53 01 86 50 (du lundi au jeudi de 10h30 à 13h30*)
* Paiement sécurisé par carte bancaire

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Deux chefs-d’œuvre de la littérature yiddish récemment traduits par Rachel Ertel offrent une plongée vertigineuse dans l’histoire des Juifs en Russie et en Union Soviétique, entre tradition, révolution et persécutions.

Erev, À la veille de…, d’Eli Chekhtman (1908-1996), est une fresque monumentale, qui retrace l’histoire d’une famille juive en Russie sur trois générations.

Récit des années passées au cachot puis au bagne sibérien par le poète et militant du Bund H. Leivick (1888-1962), Dans les bagnes du tsar mêle une incroyable galerie de portraits de ses camarades de détention à un dialogue intérieur lumineux.

En lire plus sur Erev, A la veille de...de Eli Chekhtman

En lire plus sur Dans les bagnes du tsar de H. Leivick

Rachel Ertel est agrégée d’anglais, docteur d’État ès lettres, professeur émérite des universités. Traductrice du yiddish et de l’anglais, elle a une trentaine de traductions à son actif. Elle a enseigné la littérature américaine et la littérature et culture yiddish pendant toute sa carrière. Elle dirigea le Centre d’Études judéo-américaines (CEJA), formant des enseignants, une équipe de traducteurs du yiddish et des chercheurs dont les thèses ont donné lieu à des publications. Elle a publié, entre autres : Le Roman juif américain – une écriture minoritaire (Payot, 1980), Le Shtetl, la bourgade juive de Pologne de la tradition à la modernité (Payot, 1982), Dans la langue de personne : poédie yiddish de l’anéantissement (Le Seuil, 1993), Brasiers de mots (Liana Levi, 2003). Rachel Ertel a également initié et dirigé la publication de Royaumes juifs (2008 et 2009), deux importantes anthologie de prose yiddish, dans la collection Bouquins aux éditions Robert Laffont.

A paraître le 2 mai « Mémoire du yiddish. Transmettre une langue assassinée. Entretiens avec Stéphane Bou » de Rachel Ertel, Stéphane Bou (Albin Michel, 2019)

En savoir plus sur Rachel Ertel

rachel-ertel_credit_michael_fingerhut_2012.jpg

Judith Lyon-Caen, ancienne élève de l’ENS-Ulm, agrégée d’histoire, est directrice d’études à l’EHESS. Ses travaux portent sur les usages sociaux de la littérature au XIXe siècle et, plus généralement, sur les rapports entre littérature et histoire. Elle a publié La lecture et la vie. Les usages du roman au temps de Balzac (Tallandier, 2006) et, avec Dinah Ribard, L’historien et la littérature (La Découverte, 2010), La griffe du temps. Ce que l'histoire peur dire de la littérature Gallimrd, collection NRF Essais, 2019).