René Magritte, Le Viol
1945. Huile sur toile, 65,3 x 50,4 cm

René Magritte, Le Viol
1945. Huile sur toile, 65,3 x 50,4 cm

Marc-Alain Ouaknin, philosophe, rabbin et producteur de « Talmudiques » sur France Culture invite René Levy, philosophe et Andreas Mayer, historien des sciences, CNRS-EHESS.

Tarifs et réservation 

6 € / 4 €

COMPLET

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Autour des ouvrages Les rêves et leur interprétation dans le Talmud d’Alexander Kristianpoller (Verdier, 2017) et L’interprétation des rêves de Sigmund Freud (1899)

À l’aube de la Grande Guerre, le philosophe Alexander Kristianpoller (1884-1942), issu d’une famille de rabbin cultivés, termine une étude sur les rêves et leur interprétation dans le Talmud qui ne sera publié qu'en 1923 dans les Monumenta talmudica, revue savante et œcuménique.  Il s’attache à démontrer combien la société juive, même pharisienne, a été poreuse au monde gréco-romain, à ses superstitions comme à sa culture en se référant à la clé des songes la plus célèbre de l’Antiquité, les Onirocritiques d’Artémidore. Au même moment, en 1914, Freud publie à Vienne également la quatrième édition de L’interprétation du rêve, révisée et augmentée. On remarque que dans cette nouvelle édition Artémidore apparaît comme le précurseur de la méthode psychanalytique qui considère le rêve comme la voie royale menant à la connaissance de l’inconscient de la vie psychique.