Les aventures de Moyshé Pipik Brouille, embrouille et débrouille

mercredi 11 décembre 2013, 14h30-16h00
jeudi 31 octobre 2013, 15h00-17h00
samedi 24 octobre 2015, 15h00-17h00
Moyshé Pipik, Illustration Serge Bloch © DR

Moyshé Pipik, Illustration Serge Bloch © DR

3 épisodes - à partir de 7 ans

Une série en trois épisodes imaginée et racontée par Muriel Bloch
Avec la complicité des musiciens Éric Slabiak (violon) et Frank Anastasio (guitare)

Ballotté par l’existence au début de ces aventures, Moyshé Pipik, le héros, originaire de Chelm, la ville des fous sages, naviguera dans les eaux troubles de l’Abracadabra, avant de devenir le génial inventeur de l’OIGBB (ou Organisation internationale du grand bric-à-brac).

11 décembre, Épisode 3

Débrouille : le nouveau bric-à-brac de Moyshé Pipik
Où comment la débrouille s’organise.

31 octobre, Épisode 2

Embrouille : Moyshé Pipik contre les démons
Où comment, grâce à l’Abracadabra, le héros affronte les autres mondes.

24 octobre, Épisode 2

Brouille : chances et malchances de Moyshé Pipik
Où l’on découvre le personnage et comment un mouchoir-talisman ne protège pas de tous les dangers.

Muriel Bloch, conteuse, vit à Paris. Elle raconte depuis 1979, seule ou en musique, en français ou en anglais, en France et à l’étranger, pour tous les âges, tous les lieux, à la radio, en château, en préau, en bateau, dans les musées, dans les rues, les jardins, les prisons, à l’hôpital, à la crèche, en médiathèque, en salon, en salle de classe, dans les théâtres.
Éclectique, elle raconte des mythologies, des contes et des récits empruntés aux traditions populaires, qu’elle recycle parfois.
Elle a publié une trentaine de livres, dont Contes juifs du monde entier, illustré par Gilles Rapaport (Circonflexe, 2009), Sagesses et malices de la tradition juive (Albin Michel, 2004), et une traduction du Golem de David Wisniewski (Genévrier, à paraître à l’automne 2013).
Elle a également enregistré des cd et des livres-cd.

Éric Slabiak a fondé avec son frère Olivier le groupe Les yeux noirs dont Frank Anastasio est l’un des musiciens.