Léon Blum et Jeanne Reichenbach

mardi 13 octobre 2009, 19h30-22h00
Jeanne et Leon Blum
© Keystone France

Jeanne et Leon Blum
© Keystone France

À l’occasion de la parution de Je vous promets de revenir, 1940-1945, le dernier combat de Léon Blum, de Dominique Missika, éditions Robert Laffont, 2009

Avec la participation d’Antoine Malamoud, arrière-petit-fils de Léon Blum ; Dominique Missika, historienne ; Dominique Torrès, journaliste, petitefille de Jeanne Reichenbach ; Tereska Torrès (sous réserve), écrivain, belle-fille de Jeanne Reichenbach

Rencontre animée par Antoine Perraud, producteur à France Culture et journaliste à Médiapart

Léon Blum est critiqué ou admiré, mais il occupe aujourd’hui une juste place, celle d’un homme exceptionnel par sa hauteur de vues et de vie. Dominique Missika a éclairé une part méconnue de sa biographie : son incroyable passion amoureuse pour Jeanne Reichenbach. Celle qui sera sa dernière épouse (après avoir été mariée à Henry Torrès puis à Henri Reichenbach) était amoureuse de lui en secret depuis l’âge de seize ans. Ils ont près de trente ans de différence. Peu importe. Elle va faire passer son amour de l’ombre à la lumière. Elle va braver les interdits, pour l’accompagner dans son infortune. Être là et toujours là. « Janot » sera présente à chaque étape de sa détention, depuis son arrestation sur ordre de Pétain en 1940 jusqu’au camp de Buchenwald. La fin de la guerre sera pour eux rocambolesque: évacués en avril 1945 par les SS, qui tiennent à leurs « otages de marque », les Blum iront de camp en camp, et ne seront libérés qu’au bout d’un mois.

21 h : Projection du documentaire inédit Léon Blum, (États-Unis, 59 min, VO française), écrit par Antoine Malamoud, réalisé par Jean Bodon, avec les témoignages, entre autres, de Jean Lacouture, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Jean-Noël Jeanneney, Claude Estier...