Le Golem, comment il vint au monde

dimanche 19 mars 2017, 17h00-18h30
Handicap visuel
Handicap moteur
Le Golem de Paul Wegener et Carl Boese

Le Golem de Paul Wegener et Carl Boese

Ciné-concert

Réalisation : Paul Wegener et Carl Boese
Allemagne, 1920, 84 min
Mis en musique par NLF3

Film présenté par Ada Ackerman, commissaire de l’exposition 

Tarifs et réservation 

Projection + ciné-concert : 16 € - 14 €
Réservation
par mél : auditorium@mahj.org
ou par téléphone au 01 53 01 86 48
du lundi au vendredi de 14 h 30 à 17 h 30

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Réalisation : Paul Wegener et Carl Boese
Allemagne, 1920, 84 min

Mis en musique par NLF3

Nicolas Laureau, guitares, piano, synthétiseur, voix ; Jean-Michel Pirès, batterie, percussions ; Fabrice Laureau, basse, kalimba, sampler, synthétiseur, voix

NLF3

NLF3


C’est avec Le Golem de Paul Wegener de 1920 que la créature d’argile se dote d’une identité visuelle mondialement connue. Outre sa contribution décisive au cinéma expressionniste allemand et à l’histoire mondiale du cinéma, le film de Wegener a inspiré de nombreuses autres figures monstrueuses du cinéma : Frankenstein, King Kong ...  jusqu’au Golem des Simpson ! On en trouve également des échos dans les premiers films sur les robots, comme Metropolis de Fritz Lang.

Le trio parisien NLF3 cultive un rock inventif plein de trouvailles et teinté d’électronique. Il fascine par la singularité de ses albums ou de ses performances. Depuis une dizaine d’années, il se plait à accompagner des films muets en proposant des musiques originales et actuelles. Sa relecture en 2007 du chef-d’œuvre inachevé d'Eisenstein, Que viva Mexico!, a fait date. En 2012, ils inventent un monde sonore étrange et captivant pour Le Golem (1920) et le jouent depuis dans de nombreux festivals.