La représentation de Moïse dans les religions juives et chrétiennes

mercredi 18 novembre 2015, 19h30-21h00
Moïse © Paramount Pictures

Moïse © Paramount Pictures

Par Sonia Fellous, CNRS-université Paris 1

Les représentations de Moïse, de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge, sont marquées par une dichotomie qui révèle les relations difficiles entre le judaïsme et le christianisme. Cette iconographie apparaît au moment où le Judaïsme se trouve sans ancrage géopolitique depuis la destruction du Temple de Jérusalem, en 70 de notre ère, et la dispersion des judéens. Face au paganisme ambiant et au christianisme naissant, prosélyte, hostile puis triomphant, il tente de se renouveler en sauvegardant ses traditions et son identité propre. Moïse devient alors pour les juifs le libérateur, héros exemplaire et inégalé, précurseur du Messie qu’ils attendent toujours alors que les chrétiens voient rapidement en lui une figure typologique du Christ. Sa vie et ses exploits sont ainsi largement représentés mais selon des choix narratifs qui véhiculent des enjeux idéologiques diffèrents suivant qu’il s’agit d’iconographie juive ou chrétienne. Nous tenterons de suivre les jalons de cette construction iconographique à travers quinze siècles d’images.