La condition juive en France

mardi 6 octobre 2009, 19h30-21h00
La condition juive en France

La condition juive en France

À l’occasion de la parution de La Condition juive en France, la tentation de l’entre-soi, éditions PUF, 2009.

Événement enregistré

Avec la participation des coauteurs de l’ouvrage : Dominique Schnapper, directrice d’études à l’EHESS ; Chantal Bordes-Benayoun, directrice de recherche au CNRS et Freddy Raphaël, professeur émérite à l’université Marc Bloch de Strasbourg Rencontre animée par Jean Lebrun, conseiller de programmes à France Culture

Les Juifs furent longtemps des patriotes ardents. Ceux qui, dans le passé, se désignaient eux mêmes comme des « israélites » s’étaient toujours comportés comme des citoyens modèles. Aujourd’hui, la République s’affaiblit, l’antisémitisme de l’extrême gauche rejoint l’antisémitisme traditionnel de l’extrême droite, l’insécurité grandit. Comment les Juifs réagissent-ils ? Assiste-t-on à l’émergence d’une nouvelle condition juive en France ? C’est à ces questions qu’une enquête par questionnaires, réalisée auprès d’un échantillon de la population juive à Strasbourg, à Toulouse et dans la région parisienne, apporte des réponses objectives. Mais l’analyse de la situation actuelle ne peut négliger la réflexion plus large, à la fois historique et sociologique, sur les transformations des rapports entre les identités ethnico-religieuses et la citoyenneté. Doit-on voir, dans les inquiétudes de tous et dans la tentation du repli sur soi d’une partie des Juifs, le signe d’une « ethnicisation » ou d’une « communautarisation » croissante de la société démocratique ?