La collection contemporaine du mahJ. Un parcours

du dimanche 3 juillet 2011 jusqu'au dimanche 11 septembre 2011

Convier des artistes, des designers ou des architectes à intervenir dans le contexte de  collections ou de monuments historiques est désormais une pratique répandue ; l’exercice
est périlleux, mais stimulant. Constituer une collection contemporaine à partir de ces « rencontres », c’est-à-dire travailler dans le temps long, avec des artistes juifs ou non juifs, mais toujours dans une exigence d’ouverture, de résonance avec les thématiques développées dans le parcours permanent ou avec les objets qui y sont présentés, a été l'objectif du Musée dès son ouverture en 1998.

Emplacement 

Collections permanentes

Christian Boltanski inaugura ce programme, en concevant
Les Habitants de l’hôtel de Saint-Aignan en 1939, monument fragile qui traverse l’aile XXe siècle du Musée.
Jean-Pierre Bertrand, Arik Levy et Michel Nedjar furent invités à travailler sur les fêtes du calendrier juif, dont les thèmes nourrissaient, de manière souvent surprenante,
leur création.

Le rapport au livre, au texte, à la langue est la trame sur
laquelle s’inscrivent presque naturellement nombre de nos
commandes et de nos acquisitions : Micha Ullman a créé,
pour la collection du Musée, cinq Livres de sable ; Serge Lask et Judith Bartolani ont réalisé des oeuvres qui associent mémoire et pratique compulsive de l’écriture.

Le Prix Maratier, décerné tous les deux ans par la Fondation Pro-Mahj, nous a offert une plus grande liberté et nous a permis d’intégrer dans nos collections des oeuvres aussi différentes que celles de Max Wechsler, Pierrette Bloch, Iris Sara Schiller et Mikael Levin, au terme de débats passionnants avec des jurys attentifs à la complexité et à la spécificité de notre tâche.

La Nuit blanche est l’occasion, chaque année, d’une  commande à un artiste pour l’espace de la cour d’honneur du Musée. Parmi beaucoup d’autres, Kader Attia ou Antoine Grumbach s’y sont mesurés.

La collection s’est ainsi enrichie, au fil des projets, d’oeuvres emblématiques qui ont été complétées par des dons d’artistes exposés, de collectionneurs, d’associations et par des dépôts, notamment du Fonds national d’art contemporain. Nous n’en présentons ici qu’une partie ; l’accrochage est conçu en écho à la collection ou par thématiques, la principale étant celle de l’écrit. L’art contemporain investit donc, cet été, le parcours
permanent ; et, en scandant certaines séquences, il appelle à le revisiter.

Kader Attia (Dugny, 1970), Big Bang, 2005, métal, résine miroirs. Achat, 2005

Judith Bartolani (Haïfa, 1955), Les Funérailles de Sara/Nos funérailles , 2005. Vidéo, 2 min 30 sec. Achat 2006. Nos funérailles, 2005. Gouache, fusain, résine, corrector sur tirage numérique. Don de l'artiste, 2006

Christian Boltanski (Paris, 1944), Les Habitants de l’hôtel de Saint-Aignan en 1939, 1998, Impression sur papier. Don de l’artiste, 1998

Philippe Boutibonnes (Avignon, 1938), Leur dernier regard, 1987. Encre sur papier vergé, paillettes de matière organique sur papier de récupération ; photographies. Don de l’artiste, 1999, « in memoriam Sarah Kofman ».

Pierrette Bloch (Paris, 1928), Sans titre, 2006, Encre de Chine sur papier. Don de l’artiste à la Fondation Pro-Mahj, 2011

Sophie Calle (Paris, 1953), L’Erouv de Jérusalem, 1996, photographies. Achat, 1998

Gérard Garouste (Paris, 1946), Qohelet, 1989. Eau-forte, aquatinte, avec rehauts de pointe sèche sur papier d’Arches. Don de l’artiste, 2008

Moshe Gershuni (Tel-Aviv, 1936), Kaddish, 1984, etching, sugar aquatint, electric pencil and soft varnish on Arches and Guarro vellum. Printed and published by the Jerusalem Print Workshop. Acquisition, 2011

Antoine Grumbach (Oran, 1942), Maquette pour une soukkah, 2006. Bois, tissu et plastique. Don de l'artiste, 2011

Anne Valérie Hasch (Paris, 1971), Mère veille sur moi, 1999. Soie, mousseline, paillettes, pierres de fantaisie, perles, fils dorés et argentés, collage et application de photographies. Don de l’artiste, 2000

Mikhail Karasik (Leningrad, 1953), Illustrations, Joseph Brodsky (Leningrad, 1940 — New york, 1996), Text, Retcho prolitom moloke (Discours sur le lait renversé), janvier 1967, Saint-Pétersbourg, éditions Mikhail Karasik, 2003. Achat, 2010

Moshe Kupferman (Yaroslav, 1926 — kibboutz Lohamei Hageta’ot, 2003), Megillat, 1990. Huile et mine de plomb sur papier. Don d’Esther et Jacques Topiol, 2004. Megillat, 1990. Huile, mine de plomb et pastel sur papier. Don d’Esther et Jacques Topiol, 2004. Megillah, 1995. Huile, mine de plomb et crayon gras sur papier. Achat, 1999. Megillah, 1998. Huile et mine de plomb sur papier. Don de l’artiste, 1999

Serge Lask (Paris, 1937 — Nuce, Aveyron, 2002), Kaddish, 1999. Encre de Chine, gouache sur papier Canson, papier-calque, papier à la cuve, papier de soie, toile et drap. Achat, 2000

Mikael Levin (New York, 1954), War Story, 1995-1996. Tirages photographiques (66), textes de Meyer Levin, reproductions de photographies d’Éric Schwab. Don de l’artiste à la Fondation Pro-Mahj, 2010

Arik Levy (Tel-Aviv, 1963), Sparkler, 2004. Vidéo, 1 min 59 s, Candle, 2004. Vidéo, 25 s. Sevivon, 2004. Vidéo, 54 s. Achat, 2004

Deimantas Narkevicius (Utena, Lituanie, 1964), Legend Coming True, 1999. Film Super 8 mm transféré en vidéo, 68 min.  Dépôt du Fonds national d’art contemporain, ministère de la Culture et de la Communication

Michel Nedjar (Soisy-sous-Montmorency, 1947), Poupées Pourim, 2005. Tissu et matériaux de récupération. Achat, 2005

Iris Sarah Schiller (Haïfa, 1955), La Tresse de ma mère, 2003. Vidéo numérique, 13 min
Achat, 2007, avec l’aide du FRAM Île-de-France

Micha Ullman (Tel-Aviv, 1939), Livres de sable, 2000. Fer rouillé, sable rouge. Achat, 2002

Max Wechsler (Berlin, 1925), Sans titre, 2001. Acrylique sur papier collé. Don de l'artiste, 2003, Sans titre, 2001. Acrylique sur papier collé. Achat, 2003. Sans titre, 2001. Acrylique sur papier collé. Dépôt de l'artiste, Vis-à-vis, 2010. Encre sur papier. Dépôt de l'artiste

Boris Zaborov (Minsk, 1935), Un couple, 2009, Acrylique et crayon sur toile. Don de l’association One for All Artists, Paris, 2010