Irène Némirovsky

mardi 20 novembre 2007, 19h30-21h00
Irène Némirovsky
© Fonds Irène Némirovsky, Archives IMEC

Irène Némirovsky
© Fonds Irène Némirovsky, Archives IMEC

À l’occasion de la parution de La Vie d’Irène Némirovsky, biographie coéditée par les éditions Grasset et Denoël.

Rencontre animée par Jean-Pierre Salgas, critique, professeur à l’École nationale d’art de Bourges. Avec la participation d’Olivier Corpet, directeur de l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) ; Denise Epstein, fille d’Irène Némirovsky ; Patrick Lienhardt et Olivier Philipponnat, auteurs de La Vie d’Irène Némirovsky.

Irène Némirovsky est née en 1903 à Kiev, dans une famille de la grande bourgeoisie juive qui fuit la révolution et s’établit à Paris en 1919. En 1926, Irène épouse Michel Epstein, dont elle aura deux filles,Denise et Élisabeth. Le succès de David Golder (1929) puis du Bal (1930) projette la romancière dans le milieu littéraire parisien, où elle est admirée par des écrivains aussi différents que Cocteau, Kessel,Morand et Brasillach. Ni les contributions qu’elle donne parfois à des revues ambiguës telles que Candide ou Gringoire, ni sa conversion au catholicisme en 1939 ne la dispensent de porter l’étoile jaune. Elle est internée au camp de Pithiviers et déportée à Auschwitz, où elle meurt le 17 août 1942. Le succès de Suite française, publié en 2004, prix Renaudot à titre posthume, a contribué à la redécouverte d’un grand écrivain.

A cette occasion, en collaboration avec l’IMEC, Les Oiseaux d’Irène (La Différence/Galerie Beaubourg, coll. « Les Irréguliers »), oeuvre réalisée par l’artiste Dado en hommage à Irène Némirovsky sur des reproductions de plusieurs pages du manuscrit de Suite française, sera exposée dans l’auditorium puis dans la médiathèque du musée.