Inspirations orientales

Sonia Rubinsky, photo Guy Vivien

Sonia Rubinsky, photo Guy Vivien

Par Sonia Rubinsky, piano

Œuvres de Domenico Scarlatti, Claude Debussy, Heitor Villa-Lobos, Franz Liszt, Giuseppe Verdi, Enrique Granados, Brasilio Itibere.

Les choix de Sonia Rubinsky, pianiste brésilienne vivant à Paris, pour illustrer le thème de l’orientalisme peuvent paraître singuliers.Quel lien entre tous ces compositeurs, d’époques et d’origines si différentes ? Un orientalisme rêvé, vécu ? Plutôt un Orient imaginaire pour certains – Liszt et Villa-Lobos, notamment – et des réminiscences pour d’autres – Debussy, Granados. Et Scarlatti ? Installé à Lisbonne en 1719, il s’est passionné pour le folklore, a emprunté des tournures modales au folklore andalou, alors encore marqué par la présence islamique.

Sonia Rubinsky a enregistré l’intégrale des œuvres pour piano de Villa-Lobos (8 volumes chez Naxos). Primée plusieurs fois, elle a fait ses débuts au Carnegie Hall de New York en novembre 2011.