Images, passions, langages

mercredi 12 juin 2013, 10h00-18h00
jeudi 13 juin 2013, 10h00-18h00
Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman

À l’occasion de son soixantième anniversaire, des chercheurs d’horizons variés se réunissent du 11 au 13 juin 2013 pour un colloque international intitulé « Images, passions, langages », afin d’explorer ensemble les perspectives ouvertes par la pensée de Georges Didi-Huberman.

Modération : Lena BaderGiovanni Careri, Nicola Suthor

Ce colloque débutera mardi 11 juin 2013 à la Bibliothèque nationale de France, petit auditorium

Les images ne suscitent pas seulement d’intenses émotions : elles portent les traces de souffrances et de passions enfouies sous les strates de l’histoire, et semblent ainsi s’extraire du temps et des récits. Ce sont précisément ces phénomènes de survivance et d’anachronisme, propres aux images et à ce qu’elles conservent (et qui ne correspondent pas toujours à l’idée que nous nous faisons d’un temps révolu), qui sont au cœur des réflexions du philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman. Sa critique de l’interprétation des images en les subordonnant systématiquement au langage a abouti à une approche radicalement nouvelle de celles-ci et de leur pouvoir. Traduits dans de nombreux pays, les travaux de Georges Didi-Huberman ont trouvé un écho au sein de diverses disciplines et ont été maintes fois primés, inscrivant leur auteur parmi les figures intellectuelles marquantes de sa génération.

Fruit d’un partenariat entre le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris, la Bibliothèque nationale de France et le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, cet événement est organisé en coopération avec l’Institut d’histoire de l’art de la Freie Universität de Berlin, la Kunstakademie de Düsseldorf et le Zentrum für Literatur- und Kulturforschung de Berlin.

Programme

Mercredi 12 juin 2013
10 h
Accueil par Paul Salmona, directeur du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
10 h – 11 h 30
Antonio Somaini (Paris)
Montage et histoire
Karine Winkelvoss (Université de Rouen / DFK Paris)
Le pan et la robe ou le drapé des mots
12 h – 13 h 30
Hans Belting (Hochschule für Gestaltung, Karlsruhe)
The Migration of Images. Aby Warburg reconsidered
Sigrid Weigel (Zentrum für Literatur- und Kulturforschung Berlin)
Brünnhilde’s Lament and the Mourning Play of the Gods.
Reading Wagner with Benjamin

14 h 30 – 16 h
Horst Bredekamp (Humboldt-Universität zu Berlin)
Form, Spiel, Lascaux
Victor Stoichita (Université de Fribourg)
La couleur – chair
16 h 30 – 18 h
Aurora Fernandez Polanco (Universidad Complutense de Madrid)
Israel Galván : Künstler, Kafka, Kino
Andreas Beyer (Deutsches Forum für Kunstgeschichte, Paris)
Un langage pour l’art : le glossaire de Roberto Longhi

Jeudi 13 juin 2013
10 h – 11 h 30
Gottfried Boehm (Universität Basel)
Ikonische Negation
Emmanuel Alloa (Universität St. Gallen)
Témoins malgré tout
12 h – 13 h 30
Marianne Alphant (Critique littéraire, Paris)
L’histoire de l’art : une certaine écriture
Nigel Saint (University of Leeds)
Écriture, critique, création : du style (ré)actif chez Didi-Huberman

14 h 30 – 16 h
Pierre Sauvanet (Université de Bordeaux 3)
De la musique chez Didi-Huberman
Andrea Pinotti (Università degli Studi di Milano)
La patience du regard. Imaginer la dissemblance
16 h 30 – 18 h
Jean-Luc Nancy (Université de Strasbourg)
Image-schème-image

Discussion