Hannah Arendt, Gershom Scholem

jeudi 30 mai 2013, 19h30-21h00
Hannah Arendt, Gershom Scholem

Hannah Arendt, Gershom Scholem

À l’occasion de la parution de l’ouvrage Correspondance. Hannah Arendt, Gershom Scholem (Seuil, 2012)

Présentation de Marie-Luise Knott, journaliste, auteur et traductrice. Elle est l’auteur d’une importance postface de cette correspondance, dont elle a réalisé l’édition critique avec David Heredia.

Lecture par Maria de Medeiros et Gilles Gaston-Dreyfus

Plus de vingt années durant, Hannah Arendt et Gershom Scholem ne cessèrent d’échanger des lettres chargées de passion intellectuelle entre New York et Jérusalem. De 1939 à 1963, le cabaliste et la philosophe confrontent leurs opinions, profondément opposées, sur la judéité, le sionisme et l’attitude que doit adopter le peuple juif après la Shoah ; ils échangent – parfois brutalement – leurs points de vue sur l’actualité politique, leurs écrits respectifs, mais aussi sur le destin des Juifs. Cette correspondance passionnée, établie par Marie-Luise Knott, s’achèvera sur une rupture violente après le compte rendu d’Arendt du procès Eichman dans la presse américaine.