Gershom Scholem

jeudi 19 novembre 2009, 19h30-21h00
Gershom Scholem
© Université hébraïque de Jérusalem

Gershom Scholem
© Université hébraïque de Jérusalem

À l’occasion de la parution du Cahier Gershom Scholem, dirigé par Maurice Kriegel, aux éditions de l’Herne (2009)

Avec la participation de : Dominique Bourel, directeur de recherche au CNRS ; Pierre Bouretz, directeur d’études et directeur du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux à l’EHESS ; Maurice Kriegel, directeur d’études et directeur du Centre d’études juives à l’EHESS ; Marc de Launay, chercheur au CNRS en philosophie (Archives Husserl de Paris – ENS-Ulm)

Gershom Scholem, né à Berlin en 1897, part pour Jérusalem en 1923, et construit une oeuvre savante qui renouvelle de fond en comble l’histoire de la Kabbale, et plus largement de la pensée juive dans toutes ses inflexions. Il s’impose en même temps et jusqu’à sa mort en 1982, comme un interprète majeur de la condition juive moderne. Affronter sa réflexion sur l’actualité d’un judaïsme saisi dans ses permanences et ses évolutions, sur les relations entre Israël et la diaspora, le sens d’une identité revendiquée et transformée, c’est se donner les moyens de penser les dilemmes d’aujourd’hui.