Estherka

samedi 25 février 2017, 16h00-17h30
Handicap visuel
Handicap moteur
Estherka
De David Quesemand

Estherka
De David Quesemand

De David Quesemand
France, 2012, 90 min

En présence du réalisateur

Cycle « Mémoire familiale »

Tarifs et réservation 

6 € - 4 €
Pass 3 projections : 12 € - Amis : 9 €
Réservation
par mél : auditorium@mahj.org
ou par téléphone au 01 53 01 86 48
du lundi au vendredi de 14 h 30 à 17 h 30

Lieu 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Affiche de Estherka
De David Quesemand

Affiche de Estherka
De David Quesemand

Bouleversersante, hilarante, exaspérante, Esther Gorintin devient actrice à 85 ans, après avoir traversé le douloureux XXe siècle, de sa Pologne natale à la rue de Rivoli. Mi-Croisette, mi- Brioche Dorée avec un soupçon de Ted Lapidus et une certaine addiction au sac plastique, Estherka est la formidable héroïne de cette comédie documentaire, portrait d'une femme au soir de sa vie et d'une actrice à l'aube de sa carrière.



« J’ai commencé à filmer Esther Gorintin en 1998 ; elle était une amie de mes grands‐parents, avec lesquels elle partageait d'avoir traversé le XXe siècle, del'Europe centrale à la France, entre le yiddish et le français (…).

Esther a été contactée pour jouer dans le film Voyages d’Emmanuel Finkiel qui recherchait des acteurs non‐professionnels. Elle m’a alors demandé conseil, puisque j'étais son lien le plus proche avec le monde du cinéma, qu'elle ne connaissait pas. Quand elle a été choisie pour jouer dans la partie en Israël, la production m’a demandé de l’accompagner, et je me suis retrouvé à jouer le rôle de coach pour cette femme de 85 ans qui n’avait jamais vu un tournage, jamais appris un texte. Je l'ai vue se consacrer totalement à ce travail, et devenir en quelques jours une épatante comédienne tout en gardant son apparente naïveté.

Au delà de l’incroyable carrière de cette "jeune comédienne" qui débuta donc à 85 ans, c’est l’histoire de toute une vie qui m’intéressait (…). Son parcours à travers le siècle, sa mémoire, et sa façon de raconter avec mille détails ses petites histoires au sein de la grande Histoire, et son rapport assez unique au monde qui l’entoure, et sa relation si particulière avec son fils Armand (…) Je voulais, comme beaucoup, faire un film sur mes origines, et garder la trace de ce monde qui s’éteint. Choisir Esther comme personnage, à la fois si proche et si différente de ma famille, m’a permis d’éviter une autobiographie trop frontale. »

D. Q.

David Quesemand est chef opérateur et réalisateur. Il a réalisé plusieurs courts métrage et un documentaire, Allers-Retours à la Terre (52 ‘diffusé sur Arte et Planète en 2000), avant  Le voyage d'Esther, dans lequel il suit la comédienne Esther Gorintin sur le tournage du film Voyages, prélude à son premier long métrage, Estherka.