Enrico Macias

Enrico Macias

mardi 12 octobre 2021, 19h30-21h00

En conversation avec Corinne Bensimon

La vie et l’œuvre d’Enrico Macias sont étroitement liées à l’histoire des juifs d’Algérie, dont il incarne le destin contrarié. Né en 1938 à Constantine dans une famille de musiciens, Gaston Ghrenassia est directement touché par la guerre lorsque son maître Raymond Leyris, dit « Cheikh Raymond », monument du malouf et symbole de la communauté juive de Constantine, est assassiné par le FLN en juin 1961.

Repéré dans un cabaret après son exil parisien, Gaston adopte le nom de scène d’Enrico Macias et devient le symbole des rapatriés d’Algérie. S’il connaît un succès international grâce à des titres aux sonorités orientales, il continue d’entretenir une relation intime avec la musique arabo-andalouse, le malouf, partageant régulièrement la scène avec des musiciens algériens. Et il n’abandonne pas l’idée de se produire un jour chez lui, à Constantine

Enrico Macias en 1983  © Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Enrico Macias en 1983  © Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

Enrico Macias. Le mendiant de l'amour © mahJ / Christophe Fouin

Enrico Macias. Le mendiant de l'amour © mahJ / Christophe Fouin

Voir aussi

Voir tout

Patrick Zachmann, Autoportrait, 1983
Grand entretien
mercredi 8 décembre 2021, 19h30-21h00
Partager 
Emplacement 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Lieu, réservation et tarifs 

8€ / 6€ (réduits et Amis du mahJ)

Réservation
> Billetterie en ligne*
> Sur place, à la billetterie du mahJ (du mardi au samedi de 15h à 17h)
> Par téléphone, au 01 53 01 86 57 (lundi et mercredi de 10h30 à 13h*)
* Paiement sécurisé par carte bancaire