El Gusto

dimanche 30 septembre 2012, 20h00-21h30
El Gusto
©Jackie King

El Gusto
©Jackie King

L’orchestre El Gusto, né des retrouvailles d’une vingtaine de musiciens, fait revivre le chaâbi, la musique de la Casbah algéroise.

Avec Azzeeddine Abdelkrim, bongo ; Mohamed Abdennour, banjo ; Rachid Berkani, luth ; Mahieddine Brahimi, banjo ; Mohamed El Mancour Brahimi, mandoline ; Abdelkader Chercham, chant/mandole ; Luc Cherki, chant/mandole ; Maurice El Medioni, chant/piano ; Mohamed El Ferkioui, accordéon ; Smaïl Ferkioui, piano ; Abdessasek Gaoua, deff et bendir ; Hamid Guendouz, violon ; Mebrouk Hamai, quanoun ; Liamine Haimoun, chant/mandole ; Chris Jennings, contrebasse ; Arezki Khelidjeni, taâr ; Abdelmadjid Meskoud, chant/mandole ; Abderrahmane Slim, derbouka ; Paul Sultan, chant/clavier ; Redha Tabti, violon ; Mustapha Tahmi, guitare.
Robert Castel était présent parmi les musiciens d’El Gusto. Maurice El Médioni, souffrant, n'a pas pu être présent sur scène.

La bonne humeur, el gusto, caractérise cette musique populaire inventée au milieu des années 1920 par le grand musicien El Anka. Ses jeunes élèves du Conservatoire, arabes ou juifs, jouaient ensemble ce mélange de chants berbères, de mélodies andalouses et de refrains religieux.

Séparés par l’indépendance en 1962, ces « papis du chaâbi », chanteurs et instrumentistes, se retrouvent cinquante ans plus tard pour faire redécouvrir cette musique joyeuse, qui évoque leur pays, mais aussi l’amitié et la passion partagée pour cette musique, « qui fait oublier la misère, la faim, la soif ».