Du Pourim shpil à Broadway. Le théâtre yiddish en diaspora

Jeudi 21 novembre 2019, de 9h à 18h

Affiche du Théâtre d’Art Yiddish de Varsovie (WIKT), années 1920 © YIVO Institute for Jewish Research

Affiche du Théâtre d’Art Yiddish de Varsovie (WIKT), années 1920 © YIVO Institute for Jewish Research

Colloque organisé avec la Revue d’histoire du théâtre.

Avec  le soutien du YIVO Institute for Jewish Research.

Lieu, réservation et tarifs 

Gratuit. 
Inscription obligatoire.

Accès à l'auditorium dans la limite des places disponibles.

S'inscrire.

Emplacement 

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Né au Moyen Âge autour des célébrations populaires de la fête des Sorts (Pourim), le théâtre yiddish connaît un renouvellement spectaculaire à partir de la seconde moitié du XIXe siècle.

Au centre d’un vaste mouvement de redécouverte des arts populaires juifs en Pologne et en Russie, le théâtre yiddish témoigne de l’émergence d’une culture sécularisée et de son exportation dans les nouvelles diasporas, jusqu’à connaître un âge d’or à New York durant la première moitié du XXe siècle.

Organisé avec la Revue d’histoire du théâtre, ce colloque revient sur cette histoire peu explorée en France, en se faisant l’écho des travaux récents de chercheurs français et étrangers.
 

En prélude au colloque, projection du film « Nos enfants » (Unzere Kinder), de Natan Gross et Shaul Goskind (Pologne, 1948), mercredi 20 novembre à 19h30, en présence de Stéphane Bou.

Revoir le colloque sur la chaîne YouTube du mahJ

Introduction

I. Les origines du théâtre yiddish

II. Paris                                                                

III. Moscou, Lemberg, New-York