Comptines du jardin d’Éden

mercredi 11 novembre 2015, 15h00-16h00
Illustrations © Béatrice Alemagna, Didier Jeunesse

Illustrations © Béatrice Alemagna, Didier Jeunesse

Spectacle musical

Eva Gruber, chant ; Rachid Brahim-Djelloul, violon ; Pascal Storch, guitare, percussions ; Christine Laforêt, accordéon
Décors : Victor Torossi
Costumes : Georgeta Mocanu
Lumières : Jean-Paul Pita
Arrangements, direction musicale : Jean-Christophe Hoarau
Mise en scène, textes : Nathalie Soussana

Tiré du livre-disque Comptines du jardin d’Éden, ce spectacle musical est une série d’«histoires», de miettes de destins, de parcelles de vies d’hommes, de femmes et d’enfants, racontées à travers un répertoire de chansons traditionnelles juives.

«Le fait qu’elles soient chantées dans des langues à la fois si lointaines et si proches
(hébreu, arabe, judéo-espagnol, yiddish), si différentes et si semblables dans leurs accents bibliques, redouble ce sentiment d’un voyage dans le temps.Un vertige nous saisit à l’idée d’assister à la naissance du monde, recréée par l’homme depuis la nuit des temps, à l’aide de la dimension symbolique. Ces musiques et ces paroles de l’enfance nous renvoient alors à l’enfance même de la musique et de la parole. Premiers mots, premiers apprentissages, premières tentatives d’une humanité fragile pour traduire l’inquiétude, la joie, la peine, le sentiment d’amour : ces comptines, dans leur magnifique évidence, nous apprennent à chanter l’originaire.»

Philippe Grimbert, en introduction des Comptines du jardin d’Éden, éditions Didier Jeunesse, 2005.

Une production du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme.
Avec l’aimable autorisation des éditions Didier Jeunesse.

Avec le soutien de la Sacem, la Fondation du Judaïsme français, l’Alliance israélite universelle, Ère de jeu dans le cadre du festival Escapades.

En partenariat avec la FNAC et Paris Mômes.