Revenir en haut de la page
Image
Chana Orloff dans son atelier, rue d’Assas, 1916
Légende

Chana Orloff dans son atelier, rue d’Assas, 1916

En présence de Cécilie Champy, directrice du musée Zadkine, commissaire de l’exposition « Chana Orloff. Sculpter l’époque », Pauline Créteur, co-commissaire de l’exposition, Eric Justman et Ariane Tamir, petits-enfants de Chana Orloff, et Itzhak Goldberg, historien de l’art

Rencontre animée par Pascale Samuel, mahJ.

Née en 1888 en Ukraine, installée en Palestine en 1905, Chana Orloff quitte les siens pour Paris en 1910 et devient en quelques années une figure majeure de la scène artistique parisienne. Sous l’Occupation, elle se réfugie en Suisse avec son fils Didi. Au lendemain de la guerre, elle retrouve son atelier pillé mais reprend le travail et ne cessera de créer jusqu’à sa mort en 1968 à Tel-Aviv. À l’heure où l’histoire de l’art fait la part belle aux artistes femmes, des travaux de recherche lui sont consacrés qui éclairent sa place singulière dans l’histoire de la sculpture au XXe siècle et sa postérité.

Découvrez les deux épisodes hors-série du podcast « À la trace » consacrés à Chana Orloff : 

Épisode 1 : L'atelier pillé

Épisode 2 : Le retour de Didi

2024-01-17T19:00:00
Partager

Emplacement

Auditorium

À travers la musique, la littérature ou le cinéma, le programme de l'Auditorium offre un prolongement des domaines abordés dans le musée et les expositions.

Lieu, réservation et tarifs

6 € / 4 € (réduits et Amis du mahJ)

Réservation

Billetterie en ligne*
> Sur place
 venez à la billetterie (du mardi au samedi de 15h à 17h)
> Par téléphone* au 01 53 01 86 57 (lundi et mercredi de 10h30 à 13h)
* Paiement sécurisé par carte bancaire

Publics