Amedeo Modigliani, Portrait de Dédie, 1918, Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne – Centre de création industrielle, donation de M. et Mme André Lefèvre en 1952

Nouveau

Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940

du jeudi 17 juin 2021 jusqu'au dimanche 31 octobre 2021

L'École de Paris désigne la scène artistique constituée par des artistes étrangers provenant de toute l’Europe, mais aussi d’Amérique, d’Asie et d’Afrique. Ce cosmopolitisme est sans précédent dans l’histoire de l’art. 

COMPLET EN LIGNE. Quelques billets sont vendus quotidiennement sur place, à la billetterie.

Parmi ces hommes et femmes, nombreux sont les artistes juifs venus des grandes métropoles européennes, mais aussi de l’Empire russe, qui cherchent une émancipation artistique, sociale et religieuse. Ils ne sont d’aucune « École » au sens traditionnel : ils ne partagent pas un style, mais une histoire commune, un idéal et, pour certains, un destin. Fuyant un contexte peu favorable au développement de leurs activités artistiques ou cherchant un contexte libre, moderne, de jeunes artistes convergent vers Paris, parmi eux Marc Chagall, Chaïm Soutine, Amedeo Modigliani, Jules Pascin, Jacques Lipchitz,  Chana Orloff, Otto Freundlich, Moïse Kisling, Louis Marcoussis, Michel Kikoïne et Ossip Zadkine, mais également des artistes moins connus comme Walter Bondy, Henri Epstein, Adolphe Feder, Alice Halicka, Henri Hayden, Georges Kars, Léon Indenbaum, Simon Mondzain, Mela Muter et bien d’autres.

Avec Marc Chagall, figure charnière entre deux mondes – tradition et modernité, figuration et abstraction –, Laurence Jourdan nous entraîne, de 1910 à 1923, entre Paris et Vitebsk, petite ville de Biélorussie, qui devint au début du XXe siècle un laboratoire de l’avant-garde russe. À travers le parcours personnel et artistique de Marc Chagall, c’est aussi l’histoire de nombreux artistes juifs de l’Empire russe que ce film nous invite à explorer.

C’est à cette génération d’artistes arrivés entre 1904 et 1914 et à leurs destins que le musée d’art et d’histoire du Judaïsme consacre une exposition. Elle retracera les raisons de leur installation à Paris, les liens particuliers qui les unissent, le cadre historique et politique de leur œuvre et, bien sûr, leur participation à une scène artistique dans ce qui est alors la capitale de l’art moderne.

Soutenu par :

Ministère de la culture

Avec le soutien de

Ville de Paris
DILCRAH logo
Logo Fondation pour la Mémoire de la Shoah
fondation-pro-mahj-logo-2018.jpg
fondation-du-judaisme-francais-logo-2018.png


En partenariat média avec


connaissance-des-arts-logo.png
logo_noir.jpg
toute_lhistoire.jpg
logo-arte.jpg
logo france culture

Voir aussi

Voir tout

Marc Chagall, Portrait de Guillaume Apollinaire, 1913-1914, Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Migeat 
Visite guidée
mercredi 29 septembre 2021, 18h15-19h45, jeudi 21 octobre 2021, 16h15-17h45
Sonia Delaunay, Prismes électriques, n°41, 1913 – 1914, FNAC 28998, Centre national des arts plastiques, Dépôt au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris depuis 2015
Atelier

mardi 26 octobre 2021, 14h00-15h30 (complet)

Chana Orloff dans son atelier, Paris, 1916
Atelier

mardi 26 octobre 2021, 14h00-16h00 (complet)

Partager 
Emplacement 

Exposition temporaire

Réservation

> Billetterie en ligne* (plus de places disponibles d'ici la fin de l'exposition)
> Sur place, à la billetterie du mahJ (du mardi au samedi de 11h à 17h)
> Par téléphone, au 01 53 01 86 50 (lundi et mercredi de 10h30 à 13h*)
* Paiement sécurisé par carte bancaire

Handicaps 
Handicap auditif
Auditif Position T-Merci de signaler à votre arrivée en billetterie que vous souhaitez bénéficier d’une boucle inductive. Elle vous sera remise contre une pièce d’identité.