Autour d’An-sky

mercredi 29 avril 2009, 19h30-21h00
Shoylem An-sky

Shoylem An-sky

Un programme de Sylvie-Anne Goldberg, historienne, EHESS - Avec la participation de Carlo Brandt, comédien

Solomon Rappoport, alias Shoylem An-sky, naît en 1863 dans la «zone de résidence» et meurt à Varsovie en 1920. La vie romanesque de cet acteur et témoin d’un monde disparu a eu pour décor les contraintes du quotidien des Juifs en Russie, la noirceur des mines russes, la misère parisienne et suisse des exilés politiques, l’exaltation de l’intelligentsia de Saint-Pétersbourg, les désastres de la Grande Guerre et de la révolution de 1917. Immergé dans l’action révolutionnaire ou le sauvetage des Juifs, An-sky ne cessera jamais d’écrire : nouvelles, poésies, pièces, essais, pamphlets, journaux, conférences, correspondances. Réunies encore de son vivant, ses œuvres complètes paraissent en russe, puis, à titre posthume, en yiddish. Pourtant de cette personnalité complexe la postérité n’a retenu qu’une oeuvre : Le Dybbouk, pièce jouée d’abord en 1918 par la troupe de théâtre Habimah, puis adaptée à l’écran par Michal Waszynski en 1938. Héros de l’épopée ashkénaze du tournant du XXe siècle, An-sky lance une expédition ethnographique destinée à recueillir les restes d’une vie juive traditionnelle dont il pressent la fin. Les matériaux récoltés, bien que restés inexploités, imprègnent les créations des artistes d’avant-garde présentés dans l’exposition Futur antérieur.