Soirée à l’occasion du 33e anniversaire de l’Etat d’Israël, Salle Gaveau, Paris, mars 1981
Exposition

Patrick Zachmann. Voyages de mémoire

du 2 décembre 2021 au 6 mars 2022

Réservation obligatoire le weekend !

Est-on juif quand on ignore sa religion et sa culture ? À la fin des années 1970 et au début des années 1990, Patrick Zachmann mène une longue « enquête » sur les juifs de France, à la recherche de sa propre identité.

Si Lewen, Parade (détail)
Exposition

Si Lewen, Parade

du 3 novembre 2021 au 8 mai 2022

Le mahJ présente les dessins de la série graphique The Parade de Si Lewen (1918–2016), réalisée en 1950. Peu connu en Europe, cet artiste américain d’origine polonaise a marqué la scène artistique américaine de l’après-guerre avec une œuvre conjuguant dessins, peintures et collages.

Droits réservés
Lecture musicale

Le Dernier Voyage de Soutine

jeudi 7 octobre 2021, 20h30-21h30

Lecture par Pierre Baux,

accompagné au violoncelle par Maëva Le Berre.

Montage du texte par Sylvie Ballul

Lecture précédée à 19h par la rencontre « Chana Orloff et Chaïm Soutine en romans ».

Rainier Lericolais, Leah’le, 2021. Encre et pastel sur papier
Exposition

Rainier Lericolais Leah’le, la voix du Dibbouk

samedi 2 octobre 2021, 10h00-09h00

Par Pascale Samuel, commissaire et conservatrice de la collection moderne et contemporaine du mahJ

Avrom Sutzkever. Photo extraite du film "Black Honey, The Life and Poetry of Avraham Sutzkever", de Uri Barbash
Lecture musicale

Avrom Sutzkever, heures rapiécées

dimanche 5 septembre 2021, 17h30-18h30

Lecture par Marcel Bozonnet, accompagné au piano par Denis Cuniot.

Plaque de verre, 20e siècle, Vue de 14 photos d'identité (type "photomaton") épinglées au mur 
Exposition

Hersh Fenster et le shtetl perdu de Montparnasse

du mercredi 19 mai jusqu'au dimanche 10 octobre 2021

En écho à l’exposition « Chagall, Modigliani, Soutine… Paris pour école, 1905-1940 », le mahJ rend hommage à Hersh Fenster (Baranow, 1892–Paris, 1964), journaliste et écrivain yiddish, auteur d’Undzere farpaynikte kinstler (Nos artistes martyrs), publié à Paris en 1951. Tout à la fois mémorial et livre d’art, cet ouvrage retrace les trajectoires de 84 artistes juifs de la scène française qui périrent entre 1940 et 1945. Autant de peintres, de sculpteurs, d’illustrateurs, hommes et femmes, dont l’œuvre a été interrompue prématurément et parfois détruite.

Brassaï, Pierre Dac devant un micro, 1935, collection particulière – Brassaï
Exposition

Pierre Dac. Du côté d'ailleurs

du jeudi 15 octobre 2020 jusqu'au dimanche 25 avril 2021

Le mahJ présente la première exposition consacrée à Pierre Dac (1893-1975). Plus de 250 documents issus des archives familiales, extraits de films, émissions télévisées et radiophoniques éclairent le parcours personnel et l’œuvre de ce maître de l’absurde, qui présida à la naissance de l’humour contemporain.

Pages