affiche_alfred_dreyfus.jpg

Affiche de l'exposition
Alfred Dreyfus
Photographie de Gerschel vers 1890
©MAHJ

Alfred Dreyfus Le combat pour la justice

Du 14 juin 2006 au 22 octobre 2006

Le 12 juillet 1906, au terme de douze ans de lutte acharnée, le capitaine Alfred Dreyfus (1859-1935) est réhabilité par un arrêt de la Cour de cassation, la plus haute cour de justice en France. La justice est rendue, la vérité démontrée, le droit appliqué.

Affiche de l'exposition
Alfred Dreyfus
Photographie de Gerschel vers 1890
©MAHJ

Affiche de l'exposition
Alfred Dreyfus
Photographie de Gerschel vers 1890
©MAHJ

Le XXe siècle commence avec l’affirmation des droits les plus imprescriptibles de la personne et du citoyen. Cette exceptionnelle bataille, après le procès de 1894 et le temps du J’accuse… !, a profondément marqué la conscience des peuples et des personnes, en faisant triompher le droit et la vérité sur la raison d’État.

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de cette réhabilitation, le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, dépositaire de nombreuses archives léguées par les héritiers de la famille Dreyfus, a choisi de mettre en exergue le destin d’un officier juif en France, l’événement mondial de l’Affaire et l’engagement jamais achevé d’hommes et de femmes pour la justice. En suivant le capitaine Dreyfus depuis sa brutale arrestation du 15 octobre 1894 jusqu’à sa réhabilitation du 12 juillet 1906, grâce à de multiples documents, issus principalement du fonds Dreyfus du musée, on mesure pourquoi le combat d’Alfred Dreyfus est un exemple emblématique pour la démocratie : pour la première fois, un Juif a été défendu comme Juif, comme citoyen symbole de l’injustice, marquant ainsi le deuxième acte de l’intégration civique des Juifs de France. L’exposition Alfred Dreyfus. Le combat pour la justice ne s’achève pas avec la réhabilitation, elle se poursuit jusqu’à nos jours en présentant la difficile postérité de l’Affaire Dreyfus, depuis l’oubli du milieu du siècle jusqu’à l’ère de la commémoration.

Voir aussi

Voir tout

Jean Besancenot, Jeunes filles juives d’Erfoud , Maroc, années 1930
Exposition

du mardi 30 juin 2020 jusqu'au dimanche 18 avril 2021

Exposition

du samedi 3 octobre 2020 jusqu'au dimanche 22 août 2021

Brassaï, Pierre Dac devant un micro, 1935, collection particulière – Brassaï
Exposition

du jeudi 15 octobre 2020 jusqu'au dimanche 25 avril 2021

Partager