Revenir en haut de la page

Récits du 7 octobre

Rencontre avec la journaliste israélienne Lee Yaron, à l'occasion de la parution française de son enquête « 7 octobre. La journée la plus meurtrière de l'histoire d'Israël racontée par les victimes et leurs proches ​​​​​» (Grasset), animée par Jonathan Hayoun.

Introduction par Sophie Andrieu, responsable de l'auditorium du mahJ.

Interprète : Lior Silberstein

Type de manifestation
URL de Remote video custom
Date de la manifestation
Périodes
Domaines
Type de media

Le 7 octobre 2023, le Hamas lançait une attaque meurtrière sans précédent contre Israël et sa population. Au terme d'une interminable journée de massacre, de torture et de viols, le bilan s'élève à près de 1200 victimes, dont 36 enfants, et plus de 7500 blessés, faisant du 7 octobre le jour le plus meurtrier pour le peuple juif depuis la Seconde Guerre mondiale. 257 israéliens, hommes, femmes, enfants et vieillards ont par ailleurs été enlevés, dont 134 demeurent à ce jour séquestrés à Gaza par des groupes armés, prolongeant l'horreur et l'effroi d'une journée sans fin.

Dès le lendemain du drame, Lee Yaron, journaliste à Haaretz, a entrepris de recueillir les témoignages de victimes et de leurs proches. Auprès d'habitants des kibboutzim frontaliers de Gaza, de participants au festival de musique « Tribe of Nova », de Bédouins du Negev, d'ouvriers agricoles népalais ou de réfugiés ukrainiens, la journaliste  recueille les détails de cette tragédie pour en restituer la violence inouïe, et l'humanité de ceux qu'elle a détruit. S’appuyant sur des centaines d’entretiens, de transcriptions d’appels et de messages échangés précédant l'horreur, ce livre est la première grande enquête publiée sur cette journée terrible.


Ouvrage traduit de l'anglais par Colin Reingewirtz et Laurent Trèves.