Pierre Nora

Pierre Nora, de l'Académie française, en conversation avec Jean Birnbaum, directeur du Monde des livres, à l'occasion de la parution de son ouvrage Jeunesse (Gallimard, 2021).

Type de manifestation 
intervenants 
date de la manifestation 
26 mai 2021
Périodes 
Domaines 
type de media 

Historien et éditeur, membre de l'Académie française, Pierre Nora, revient sur les moments fondateurs de sa vie dans l’ouvrage Jeunesse (Collection Blanche, Gallimard), et se prête pour la première fois à « l'égo-histoire », concept qu'il avait lui-même forgé.

De la Seconde Guerre mondiale à ses débuts chez Gallimard, en passant par ses échecs fondateurs à l'entrée dans l'Ecole Normale Supérieure, celui qui deviendra l'historien des Lieux de mémoire (1984-1992, Gallimard) et le directeur de la revue Le Débat (1980-2020) revient sur les événements qui l'ont construit, en mêlant l'intime et l'histoire des êtres qui lui furent chers à sa traversée de moments historiques majeurs. 

La Seconde Guerre mondiale, dont sa famille sortira miraculeusement indemne, y tient une place fondamentale, de même que le rapport complexe qu’il entretien avec « [s]on histoire juive », marquée par la découverte progressive de la destruction des Juifs d’Europe, l’irruption soudaine et inattendue de son attachement à Israël lors de la guerre des Six-Jours, en 1967, et traversée par les figures de Pierre Vidal-Naquet, Léon Poliakov, Georges Friedmann et Claude Lanzmann.