Les juifs des protectorats du Maghreb - Une certaine idée de la France

Une certaine idée de la France

Dans le cadre du colloque « Les juifs des protectorats du Maghreb et la France, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours », organisé par la Société d'Histoire des Juifs de Tunisie (Shjt), du 17 au 19 décembre 2019 au musée d'art et d'histoire du Judaïsme (mahJ).

Type de manifestation 
date de la manifestation 
17 décembre 2019 - 19 décembre 2019
Périodes 
Domaines 
type de media 

Séance présidée par Pierre-Jean Luizard, Cnrs

Moïse Nahon : un intellectuel juif amoureux de la France
Colette Zytnicki, université de Toulouse Le-Mirail

Les Juifs tunisiens engagés volontaires dans l’Armée française dans les deux guerres mondiales : combattre pour quoi ?
Marie-Anne Guez, université Panthéon-Sorbonne

David Gallula : de Sfax à Harvard, un Saint-Cyrien au service de la pensée stratégique Sophie Enos-Attali, faculté des Sciences sociales et économiques de l’Institut catholique de Paris

La France vue de Tunisie dans l’œuvre d’Albert Memmi
Afifa Marzouki, université de La Manouba (Tunisie)

L’idée de la France dans les écrits et le parcours de trois intellectuels juifs membres du Parti Communiste de Tunisie : Paul Sebag, Juliette Bessis et Béatrice Slama Habib Kazdaghli, université de Manouba (Tunisie).

Instauré dès 1881 en Tunisie et à partir de 1912 au Maroc, le régime français du protectorat y demeura en vigueur jusqu'en 1956. Quel fut le rapport des juifs de ces deux pays à la France, avant, pendant et après la période coloniale ? Plus de 60 ans après la décolonisation, quel est aujourd'hui l’héritage de cette relation complexe ?

Historiens et sociologues américains, européens, israéliens et maghrébins font le point de leurs recherches sur ces questions.