L’ORT en France. Travail, assistance et migrations juives (3/4)

Gagner sa liberté par le travail ? L’aide aux étrangers d’Europe centrale et orientale dans les années 1940

Deuxième session du colloque "L’ORT en France. Travail, assistance et migrations juives (1880-1970)"

Type de manifestation 

Gagner sa liberté par le travail ? L’aide aux étrangers d’Europe centrale et orientale dans les années 1940

Séance présidée par Audrey Kichelewski, université de Strasbourg

L’ORT pendant la guerre : les fermes écoles et le camp de Rivesaltes

Alexandre Doulut, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Le travail en sortie de guerre : le sésame pour revivre ?

Laure Fourtage, ORT France

Deuxième session du colloque "L’ORT en France. Travail, assistance et migrations juives (1880-1970)", coordonné par Laure Fourtage, historienne, responsable des archives d’ORT France.

Fondée à Saint-Pétersbourg en 1880 pour venir en aide aux juifs pauvres de l’Empire russe, la Société pour la propagation du travail artisanal et agricole, dite « ORT », s’est implantée en France en 1921. Ses activités ont évolué avec les vagues successives d’immigration, depuis l’arrivée des juifs de l’Empire russe à la Belle époque à celle des Nord-Africains pendant les Trente Glorieuses. À travers l’étude des relations entre insertion professionnelle et assistance entre 1921 et 1970, ce colloque aborde la place de l’ORT dans la constellation des acteurs engagés dans le secours en France aux populations juives étrangères.