Introduction de séance du colloque Hommage à Sophie Kessler-Mesguich

Partie 2 du colloque Hommage à Sophie Kessler-Mesguich

Type de manifestation 
date de la manifestation 
28 novembre 2010
type de media 

Colloque organisé conjointement par le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, le Laboratoire Histoire des théories linguistiques (CNRS UMR 7597) et l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Avec la participation de : Moshe Bar-Asher, président de l’Académie de la langue hébraïque, Jérusalem ; Jean Baumgarten, directeur de recherche au CNRS, rattaché à l’EHESS/CRH (UMR-CNRS 8558) ; Katell Berthelot, chercheur au CNRS, Centre de recherche français à Jérusalem ; Catherine Chalier, professeur de philosophie, chaire de philosophie morale et politique à l’université de Nanterre - Paris 10 ; Antoine Compagnon, chaire de littérature française moderne et contemporaine au Collège de France; Blanche W. Knopf, Professor of French and Comparative Literature, New York ; José Costa, maître de conférences d’hébreu à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 ; Sylvie-Anne Goldberg, directrice d’études à l’EHESS, en anthropologie et histoire ; Jean-Patrick Guillaume, professeur de linguistique de l’arabe à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 ; Mireille Hadas-Lebel, professeur d’histoire des religions à l’université de la Sorbonne - Paris 4 ; David Kessler ; Judith Kogel, agrégée d’hébreu, spécialiste de la littérature juive du Moyen Âge (commentaires bibliques et traditions grammaticales) et chercheuse rattachée à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS) ; Jean Lallot, caïman honoraire de grec à Ulm et à Sèvres ; Ilil Malibert-Yatziv, maître de conférences à l’université Vincennes-Saint-Denis - Paris 8 ; Michel Masson, professeur émérite d’hébreu à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 ; Judith Olszovy-Schlanger, directrice d’études à l’Institut de recherche et d’histoire des textes, en philologie et codicologie hébraïques ; Christian Robin, directeur de recherche au CNRS, membre de l’Institut ; Jean-Pierre Rothschild, directeur de recherches au CNRS (Institut de Recherches et d’Histoire des textes) ; René-Samuel Sirat,
grand rabbin, professeur émérite des universités.

Colloque organisé par Jean-Patrick Guillaume, professeur de linguistique de l’arabe à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, et Laurence Sigal, directrice du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme

Sophie Kessler-Mesguich, professeur de linguistique hébraïque à l’université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et membre du Laboratoire Histoire des théories linguistiques du CNRS, était directrice du Centre de recherche français de Jérusalem (CNRS) depuis septembre 2008. Elle est décédée au début de l’année 2010. Normalienne, titulaire de deux agrégations, de grammaire et d’hébreu, elle avait consacré son doctorat aux hébraïsants chrétiens de la Renaissance en France, puis son habilitation à diriger les recherches au mémoire De Sa’adya Ga’on à l’Académie de la langue hébraïque, dix siècles de tradition grammaticale de l’hébreu.

Auteur de nombreux et importants articles, elle avait notamment publié La Langue des sages, matériaux pour une étude linguistique de l’hébreu de la Mishna (Peeters, Louvain, 2002), L’Hébreu biblique en quinze leçons (Presses universitaires de Rennes, 2008), et codirigé deux numéros de la revue Histoire, Épistémologie, Langage. Pédagogue passionnée, éminente spécialiste de linguistique sémitique et de la langue hébraïque, elle aura marqué les études dans son domaine. Elle était intervenue au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et avait, en particulier, organisé une journée de débats autour du thème « Lire et traduire la Bible ».