Hommage à Cécile Reims

De la Lituanie à Paris en passant par Jérusalem, Cécile Reims (1927-2020) a vécu sa judéité, son existence de femme et d’artiste avec une égale intensité. Réfugiée puis résistante, sauvée d’une grave tuberculose, elle apprend la gravure et « entre en art », comme on entre en religion. À la suite de sa rencontre avec l’artiste Fred Deux (1924-2015), dont elle partagera la vie, elle devient graveur d’interprétation pour Hans Bellmer, Leonor Fini ou Salvador Dalí, et développe une œuvre singulière, nourrie par l’observation de la nature et des êtres qui l’entourent. En 2005, elle fait don au mahJ d’un vaste ensemble d’œuvres.

Type de manifestation 
date de la manifestation 
25 novembre 2021
Périodes 
Domaines 
type de media 

Avec la participation de Lauren Laz, directrice du musée Angladon – Collection Jacques Doucet ; Rainer Michael Mason, historien de l’art et conservateur honoraire ; Georges Monti, éditeur ; Joëlle Osella-Kauffmann, amie de Cécile Reims ; Pierre Wat, historien de l’art et président de l’association des Amis de Fred Deux et Cécile Reims. Coordination : PIerre Osella, Association des Amis de Fred Deux et Cécile Reims