Culture juive laïque et engagement politique

Rencontre enregistrée avec Izio Rosenman

Programme de rattachement 
Type de manifestation 
date de la manifestation 
04 mai 2014
Périodes 
Domaines 
Thèmes 
type de media 

Né à Demblin en Pologne, Izio Rosenman est déporté à l’âge de sept ans, avec les quatre autres membres de sa famille. Au début de l’année 1945, Izio et son père sont emmenés à Buchenwald.
Son père y meurt. Arrivé en France, le jeune rescapé est recueilli par l’Œuvre de secours aux enfants, dans diverses maisons d’enfants, où il va rencontrer des éducateurs merveilleux. Il y restera jusqu’en 1953, année où il rejoint sa mère et ses sœurs, venues à Paris. À cette époque, Izio est observant. Puis il découvre l’école Gilbert Bloch d’Orsay et s’y forme, entre 1953 et 1959, à un judaïsme moderne. La réflexion sur la Shoah l’amène bientôt à rompre avec la religion. Tout en achevant un doctorat de physique, il suit un cursus de sciences humaines. Il entre au CNRS comme physicien, exerçant également comme psychanalyste.
Par la suite, il fonde des associations dédiées à l’élaboration et à la diffusion de la culture juive laïque, et il s’engage dans des organisations militant pour la paix israélo-palestinienne.