Revenir en haut de la page

Face à la haine

Réaction de Dominique Schnapper aux événements en Israël et en France

Les 7 et 8 octobre, nous avons assisté avec effroi aux actes abominables perpétrés par le Hamas en Israël, rappelant à une échelle décuplée les pogroms commis dans l’Empire russe qui avaient choqué le monde au début du 20e siècle. 


Vendredi dernier, la France a également été touchée au cœur de son école républicaine : après Samuel Paty en 2020 à Conflans-Sainte-Honorine, c’est Dominique Bernard qui meurt à Arras sous les coups d’un terroriste islamiste.

Vous êtes nombreux à nous questionner sur l’attitude du mahJ dans ces circonstances tragiques.

En premier lieu, nos pensées vont à tous ceux, en Israël et en France, qui sont touchés à travers leurs proches par ces événements. Et nos pensées vont aussi à toute la communauté éducative française, avec laquelle l’équipe du musée travaille étroitement.

Face à la violence et à la haine, plus que jamais la réponse du musée sera de ne rien céder de sa mission d’éducation à la citoyenneté et de la lutte contre l’antisémitisme.

Avec des mesures de sécurité renforcées, le musée reste ouvert et vous accueille.

Dominique Schnapper, présidente du mahJ

Texte publié le 15 octobre 2023

Partager