Portrait du grand rabbin David Sintzheim

Anonyme

France, début du XIXe siècle

Huile sur toile, 32,5 x 24 cm

Anonyme, Portrait du grand rabbin David Sintzheim, France, début du XXe siècle

Anonyme, Portrait du grand rabbin David Sintzheim, France, début du XXe siècle

Hiératique dans son vêtement d’apparat, David Sintzheim (Trèves, 1745 – Paris, 1812) porte un bonnet fourré qui tient de la mitre du grand prêtre et de la représentation cornue de Moïse. Un témoignage de mépris de la part de Napoléon pour les juifs qui imposa ce bicorne si particulier ? Grand rabbin de Strasbourg, il fut appelé à participer aux travaux de l’Assemblée des notables puis nommé président du Grand Sanhédrin en 1807, en raison de sa grande érudition. Diplomate, il sut résister à Napoléon pour préserver les valeurs fondamentales du judaïsme. En 1808, il devint le premier grand rabbin de France à la tête du Consistoire central nouvellement établi.

Sur le même thème

Christian Boltanski (Paris, né en 1944), Les Habitants de l’hôtel de Saint-Aignan en 1939, Paris, 1998
Beaux-arts, Histoire

Christian Boltanski (Paris, né en 1944)

Paris, 1998

Joseph Budko (Plonsk, 1888 - Jérusalem, 1940), Dans la ville du massacre, Berlin, 1923
Beaux-arts, Histoire

Joseph Budko (Plonsk, 1888 – Jérusalem, 1940)

Berlin, 1923
 

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, dit ; Chelm, Pologne, 1887 ou 1888 – Paris, 1979), Pro Patria, Paris, 1920
Beaux-arts, Histoire

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, dit ; Chelm, Pologne, 1887 ou 1888 – Paris, 1979)

Paris, 1920