Portrait de Rachel

Frédérique O’Connell (Potsdam, 1823 – Paris, 1885)

Paris, vers 1853

Huile sur toile, 88 x 66 cm

Frédérique O’Connell, Portrait de Rachel, Paris, vers 1853

Frédérique O’Connell, Portrait de Rachel, Paris, vers 1853

Tragédienne française, issue d’une famille de colporteurs juifs alsaciens, Rachel est emblématique de la génération née après l’Émancipation, pleinement intégrée à la vie culturelle française au milieu du XIXe siècle. Née Élisabeth Rachel Félix en 1821, cette enfant prodige fut la première « star » avant Sarah Bernhardt. Entrée à la Comédie-Française à l’âge de dix-sept ans, elle fit revivre avec passion les héroïnes des pièces de Corneille et de Racine. L’actrice disparut à l’âge de trente-sept ans après avoir été adulée par les écrivains Alfred de Musset et Théophile Gautier, et magnifiée par les peintres et les sculpteurs.

Sur le même thème

Gerrit Adriaenszoon Berckheyde, Vue de la synagogue ashkénaze et de la synagogue portugaise à Amsterdam, Amsterdam, vers 1680-1685
 
History, Fine arts

Gerrit Adriaenszoon Berckheyde (Haarlem, 1638–Haarlem, 1698)

Amsterdam, 1682

Hermann Struck (Berlin, 1876 – Haïfa, 1944), Portrait de Theodor Herzl, Berlin, 1903
History, Fine arts

Hermann Struck (Berlin, 1876 – Haïfa, 1944)

Berlin, 1903

Simon Mondzain, Pro Patria, Paris, 1920
Fine arts, History

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, known as ; Chelm, Poland, 1887 or 1888 – Paris, 1979)

Paris, 1920