Dans la ville du massacre

Joseph Budko (Plonsk, 1888 – Jérusalem, 1940)

Berlin, 1923
 

Illustration pour un poème de Haïm Nahman Bialik (Rady, 1873 – Vienne, 1934), 1904

Xylographie sur papier Japon, 17,3 x 12,4 cm

Joseph Budko, Dans la ville du massacre, Berlin, 1923

Joseph Budko, Dans la ville du massacre, Berlin, 1923

Après des études à l’école des Beaux-Arts de Vilna, Joseph Budko s’installe en 1910 à Berlin, où il se forme à la gravure avec Hermann Struck. Privilégiant les thèmes bibliques et la qualité ornementale de la lettre hébraïque, il se consacre essentiellement à la réalisation et à l’illustration de livres. Sa Haggadah (récit de la sortie d’Égypte) de 1917 représente, par l’osmose qu’il crée entre illustration et écriture, un renouveau dans l’édition juive. En 1923, il illustre Dans la ville du massacre, le poème que Haïm Nahman Bialik écrivit en hébreu et en yiddish après le pogrom de Kichinev en Bessarabie (6-8 avril 1903) qui fit quarante-neuf morts, près de cinq cents blessés et où plus de deux mille familles juives perdirent leur foyer. En 1933, Joseph Budko part pour la Palestine et prend la direction de la nouvelle école d’art et d’artisanat Bezalel à Jérusalem en 1935.

Sur le même thème

Gerrit Adriaenszoon Berckheyde, Vue de la synagogue ashkénaze et de la synagogue portugaise à Amsterdam, Amsterdam, vers 1680-1685
 
History, Fine arts

Gerrit Adriaenszoon Berckheyde (Haarlem, 1638–Haarlem, 1698)

Amsterdam, 1682

Hermann Struck (Berlin, 1876 – Haïfa, 1944), Portrait de Theodor Herzl, Berlin, 1903
History, Fine arts

Hermann Struck (Berlin, 1876 – Haïfa, 1944)

Berlin, 1903

Simon Mondzain, Pro Patria, Paris, 1920
Fine arts, History

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, known as ; Chelm, Poland, 1887 or 1888 – Paris, 1979)

Paris, 1920