Dans la ville du massacre

Joseph Budko (Plonsk, 1888 – Jérusalem, 1940)

Berlin, 1923

Illustration pour le poème éponyme de Haïm Nahman Bialik (Rady, 1873 – Vienne, 1934), 1904

Xylographie sur papier Japon, 17,3 x 12,4 cm

Joseph Budko (Plonsk, 1888 - Jérusalem, 1940), Dans la ville du massacre, Berlin, 1923

Illustration pour le poème éponyme de Haïm Nahman Bialik (Rady, 1873 – Vienne, 1934), 1904. Xylographie sur papier Japon, 17,3 x 12,4 cm

Joseph Budko (Plonsk, 1888 - Jérusalem, 1940), Dans la ville du massacre, Berlin, 1923

Illustration pour le poème éponyme de Haïm Nahman Bialik (Rady, 1873 – Vienne, 1934), 1904. Xylographie sur papier Japon, 17,3 x 12,4 cm

Après des études à l’école des Beaux-Arts de Vilna, Joseph Budko s’installe en 1910 à Berlin, où il se forme à la gravure auprès du peintre et dessinateur Hermann Struck. Privilégiant les thèmes bibliques et la qualité ornementale de la lettre hébraïque, il se consacre essentiellement à la réalisation et à l’illustration de livres. En 1917, sa Haggadah (récit de la sortie d’Égypte) représente, par l’osmose entre illustration et écriture, un renouveau dans l’édition juive. En 1923, il illustre Dans la ville du massacre, le poème composé par Haïm Nahman Bialik en hébreu et en yiddish après le pogrom de Kichinev en Bessarabie (6-8 avril 1903) qui fit quarante-neuf morts et près de cinq cents blessés, laissant plus de deux mille familles juives sans foyer.

En 1933, Joseph Budko émigre en Palestine et prend, en 1935, la direction de l’école d’art et d’artisanat Betsalel fondée à Jérusalem en 1906 par Boris Schatz.

Sur le même thème

Khaliastra, numéro 2 de la revue, Paris, 1924, illustration de Marc Chagall, don Lydie Lachenal
Art moderne

Marc Chagall (Vitebsk, 1887 – Saint-Paul-de-Vence, 1985)

Peretz Markish (Polonne, 1895 – Moscou, 1952)

Oser Warszawski (Sochaczew, 1898 – Auschwitz, 1944)

Paris, 1924

Chaïm Soutine (Smilovitchi, 1893 – Paris, 1943), La Marchande de journaux à Montparnasse, vers 1925, don de Claire Maratier
Art moderne

Chaïm Soutine (Smilovitchi, 1893 – Paris, 1943)

Paris, vers 1925

Jules Pascin (Vidin, 1885 – Paris, 1930), Les Petites Américaines ou Les Demoiselles américaines, États-Unis, 1916

Huile sur toile, 60,2 x 73 cm. Don de Claire Maratier
Art moderne

Jules Pascin (Vidin, 1885 – Paris, 1930)

États-Unis, 1916