Arche sainte (aron ha-qodesh)

Modène, 1472

Dépôt du musée de Cluny, musée national du Moyen Âge, Paris

Don Rothschild, don Strauss

Arche sainte, Aron ha-qodesh, Modène, 1472

Arche sainte, Aron ha-qodesh, Modène, 1472

Provenant de la synagogue de Modène en Italie, ce meuble en bois sculpté, peint et marqueté, est la seule arche sainte médiévale qui nous soit parvenue. Destinée au rangement des rouleaux de la Torah, elle était placée contre le mur est de la synagogue.
Composée de deux corps, elle forme un édifice dont le haut crénelé évoque une tour fortifiée, allégorie du nom de Dieu. Le verset « Le nom du Seigneur est une tour fortifiée : le juste s’y réfugie et est hors d’atteinte », tiré des Proverbes (18, 10), y rappelle le lien symbolique entre l’arche sainte et l’Arche d’alliance du Temple de Jérusalem.
Une inscription mentionne le nom du donateur : Elhanan Rafael, fils de Daniel.
Sur la tablette, le motif du vase de fleurs fait allusion à l’arbre de vie, symbole de la Torah.

Sur le même thème

Jean Lubin Vauzelle (Angerville-la-Gâte, 1776 – ?, 1837), Interior of the Synagogue in Bordeaux with its Architect, A. Corcelles, Bordeaux, circa 1812
Synagogue

Jean Lubin Vauzelle (Angerville-la-Gâte, 1776 – ?, 1837)

Arche sainte, Vienne, 1700-1709
Synagogue

Vienne, 1700-1709

Maquette de la synagogue de Zabłudów (Pologne), ateliers de l’école de l’ORT, 1948-1950
Synagogue, Histoire

Alger, ateliers de l’école de l’Organisation reconstruction travail, 1948-1950