Allégorie à la gloire de Joseph II

Anonyme

Autriche-Hongrie, vers 1782

Huile sur bois, ø 14 cm

Don de Claude-Gérard Marcus en mémoire de son fils, Yan Beaubichet-Marcus

Anonyme, Allégorie à la gloire de Joseph II, Autriche-Hongrie, vers 1782

Anonyme, Allégorie à la gloire de Joseph II, Autriche-Hongrie, vers 1782

Adepte des Lumières, Joseph II de Habsbourg (1741-1790) mena d’importantes réformes politiques, économiques et religieuses afin de fortifier les ressources de son empire. Il s’occupa en particulier d’asseoir son autorité en Galicie, territoire arraché à la Pologne. Convaincu de « l’utilité » des juifs pour l’État, il renforça le contrôle des 200 000 juifs galiciens (impôts, professions, droits de résidence) mais leur accorda une liberté accrue et des garanties sur leur sécurité. Ce petit tableau est un hommage au souverain : présenté comme le roi idéal – ainsi que l’indique l’inscription hébraïque ha-melekh (le roi) sur le socle – il met fin aux guerres, rétablit la concorde et la prospérité, favorise les arts et la culture.

Sur le même thème

Christian Boltanski (Paris, né en 1944), Les Habitants de l’hôtel de Saint-Aignan en 1939, Paris, 1998
Beaux-arts, Histoire

Christian Boltanski (Paris, né en 1944)

Paris, 1998

Joseph Budko (Plonsk, 1888 - Jérusalem, 1940), Dans la ville du massacre, Berlin, 1923
Beaux-arts, Histoire

Joseph Budko (Plonsk, 1888 – Jérusalem, 1940)

Berlin, 1923
 

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, dit ; Chelm, Pologne, 1887 ou 1888 – Paris, 1979), Pro Patria, Paris, 1920
Beaux-arts, Histoire

Simon Mondzain (Szamaj Mondszajn, dit ; Chelm, Pologne, 1887 ou 1888 – Paris, 1979)

Paris, 1920