Robe

Tiaret, Algérie, Afrique du Nord, 
19e siècle, 4e quart
Inv.
2002.26.001
Costume
Robe
Djubba
Dimensions :
H. 133 - L. (à la base) 121 cm
Soie, coton, carton, dentelle, passementerie, paillettes, cannetilles, application de plaques métalliques
mahJ, 
don de Isaac Michel Partouche en mémoire de ses grands-parents Aïcha et Isaac Partouche

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Contexte d'utilisation
Fête familiale/ Mariage
Historique

Toutes les coutures sont faites à la main. Ce type de robe était porté par les femmes juives mariées.

Provenance
Cette robe appartenait à la grand - mère du donateur, Mme Aïcha Partouche née Zebaouni le 21 septembre 1883 et décédée le 13 février 1932.
Description

Robe de type chasuble en soie marron brochée aux motifs floraux blancs et ton sur ton, sans manches. Le décor placé sur le devant autour du décolleté en forme d'un écusson et autour des emmanchures est constitué d'applications de plaques de métal jaune en forme de feuilles entourées de cannetilles pour la partie autour du décolleté et de cannetilles et de paillettes autour des emmanchures. Les parties décorées sont rigidifiées par un support en carton et doublé de soie rouge pour les emmanchures et de soie brochée rouge et jaune pour le décolleté qui est bordé d'une bande de dentelle blanche. La fermeture se fait par une agrafe placée sur l'épaule gauche. A la base un ourlet de 8 cm de hauteur. Au niveau de la poitrine, sur le côté gauche une petite poche intérieure dont l'ouverture est décorée de cannetilles.

Bibliographie
Les Juifs d'Algérie. Images et textes, éd du Scribe, Paris, 1987.
Leyla Belkaïd, Algéroises. Histoire d'un costume méditerranéen, Edisud, Aix-en-Provence, 1998.