Rideau d'arche sainte

Trimbach, Alsace, France, 
1908
Inv.
2009.18.001
Textile liturgique
Rideau d'arche sainte
Parokhet, פרוכת
Dimensions :
H. 183,7 - L. 144,5 cm
Velours, fils d'or sur carton, cannetilles, sequins et boutons métalliques, passementerie, perles, doublure coton.
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Description

Grande pièce rectangulaire, de velours de soie bleu marine. Le décor d'éléments appliqués de galons tissés paillettes et sequins. Dans la partie supérieure au centre une couronne fermée soutenue de chaque côté par un ange qui tiennent dans l'autre main une branche de palme. Plus bas au centre une étoile en bas de laquelle se trouve un tabernacle et des tables de la Loi devant avec des chiffres romains inscrits de droite à gauche (dans l'ordre hébreu). Les lettres "Kav" et "Tav" entourent cette composition. Plus bas est brodée l'inscription portant le nom du village et la date en caractères hébraïques : Trimbach, 1908 soulignée par un motif végétal brodé.

Inscriptions
כת קק טרימבאך תרסח ק
Keter Torah : Couronne de Torah. Trimbach 1908

Le rideau qui vient par-dessus les arches saintes dans le mobilier de synagogue est un écho à la tenture qui séparait le Saint des saints du reste du sanctuaire dans le Tabernacle et de la cour des prêtres dans le Temple de Jérusalem. Dans le décor cette fonction est évoquée par la présence du tabernacle et des tables de la Loi qui ont été remplacé dans la synagogue par les rouleaux de la Torah.
Les initiales"Kav" et "Tav" sont présents dans le décor en référence à l'idée exprimée dans Mishnah (Pirkei Avot, 4, 17) qu'il existe trois couronnes : celle de la royauté, celle de la prêtrise et celle de la Torah (Loi, enseignement).