Règle du jeu de l'affaire Dreyfus et de la Vérité

DEBAT-PONSAN, Edouard (Toulouse, 1847 - Paris, 1913) (d'après)
Éditeur :  
Imp. E. Charaire
Sceaux, France, 
Vers 1898
Inv.
2020.01.007
Document d'archives
Affiche
Dimensions :
H. 64,3 - L. 47,6 cm
Impression à encre noire et couleur sur papier.
mahJ

Pour toute demande de reproduction veuillez contacter la photothèque.

Historique

Inspiré par l’affaire Dreyfus, ce jeu dreyfusard témoigne de manière saisissante du retentissement de l’Affaire dans la société française de son temps.

Le mahJ possède deux autres exemplaires de ce jeu (91.12.046 et 2006.62.001).

Description

Ce jeu se présente sous la forme d’un jeu de l’oie dont les 62 cases sont illustrées par des acteurs et des épisodes de l’Affaire. « La Vérité », représentée par une femme nue surgissant d’un puits en brandissant un miroir, prend la place de l'oie, toutes les 9 cases. Cette allégorie est directement inspirée par un célèbre tableau d’Édouard Debat-Ponsan en 1898, « La vérité sortant du puits », dans lequel des hommes masqués tentaient vainement de la retenir.

Les écoinçons portent d’autres symboles de l’Affaire : les tables des droits de l’homme brisées, une casquette militaire posée sur le plateau de la balance, un jeu de dés et des masques balayés.